A Apatou, climat tendu à trois semaines des élections

share on:

L’un des trois candidats officiellement déclarés à Apatou a été – temporairement – radié des listes électorales. Cette affaire alimente les critiques sur l’opacité qui entoure la gestion de la commune dont le maire sortant, Paul Dolianki, espère remporter un troisième mandat. A une semaine de la fin du dépôt des candidatures en préfecture ou sous-préfecture, Romaric Baya apprend qu’il a été radié des listes électorales avec plusieurs de ses colistiers. Vendredi 21 février, à l’occasion de la visite à Apatou de Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, et de Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique, le jeune candidat et…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous









Facebook Comments

Leave a Response