À Yopougon, le Renouveau charismatique appelé à respecter la volonté de l’Esprit Saint

Groupe de prière du Buisson ardent/ Crédit Milado

Les membres du Renouveau charismatique du diocèse de Yopougon, en Côte d’Ivoire, ont célébré la Pentecôte avec leurs aumôniers.

La rencontre a été marquée par la messe au cours de laquelle ils ont été invités à faire la volonté du Saint-Esprit.

La célébration diocésaine de la Pentecôte est une activité importante pour les membres du Renouveau charismatique qui l’organisent tous les deux ans dans leur diocèse en alternance avec la célébration nationale.

Dans le diocèse de Yopougon, dans l’ouest d’Abidjan, lundi 10 juin, ils étaient des centaines à la paroisse Saint-Mathieu de Niangon-cité-verte rassemblés pour célébrer la descente de l’Esprit Saint sur les apôtres et l’envoi en mission.

« Pour nous, membres du Renouveau charismatique, le Saint-Esprit est comme un saint patron, a expliqué Apollinaire Dado, berger diocésain du renouveau charismatique. À cette occasion, nous nous retrouvons pour le célébrer et nous soumettre à lui afin qu’il fasse de nous des témoins dans le monde. »

La rencontre a été marquée par une messe suivie de la prière d’effusion du Saint-Esprit qu’a présidée le père Élysée Akpro, l’aumônier diocésain.

A lire : [Contribution] : Le Renouveau charismatique, une chance pour l’Église ?

L’œuvre de Dieu

À Yopougon – comme dans plusieurs diocèses ivoiriens où le mouvement charismatique gagne davantage de terrain – les laïcs mobilisent des milliers de fidèles lors de leurs assemblées de prières. Cependant, les enseignements et exhortations de certains responsables du Renouveau charismatique ou de groupes de prières dits charismatiques font l’objet de nombreuses critiques de la part des théologiens.

Dans son homélie, le père Élysée Akpro a insisté sur la nécessité pour les membres du mouvement charismatique de se conformer à la volonté du Saint-Esprit et à l’enseignement de l’Église. « L’Esprit Saint que vous avez reçu et que vous allez recevoir à nouveau, c’est pour aller faire l’œuvre de Dieu, et non sa propre volonté, a-t-il insisté. Vous ne devez pas enseigner autre chose que ce qui correspond aux commandements de Dieu. »

À l’école

Les membres du Renouveau charismatique de Yopougon ont pris l’engagement de se mettre à l’école du Saint-Esprit en vivant au quotidien la parole de Dieu. « Comme des disciples nous devons être à l’école du Saint-Esprit, a assuré Beatrice Say, bergère de la paroisse hôte. Il nous faut être assidu, obéissants et prompts à faire tout ce qu’il demande. »

Quant au responsable diocésain du Renouveau, il espère que cette célébration ne soit pas une de trop. « On ne peut pas recevoir le Saint-Esprit et ses dons pour vivre de façon statique. Nous devons humblement nous laisser conduire par l’Esprit qui nous envoie en mission. Il ne faut pas que les célébrations de Pentecôte se suivent et se ressemblent. »

Guy Aimé Eblotié, à Abidjan





Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here