July 16, 2018

Un avion de la compagnie cubaine Cubana de aviacion s’est écrasé vendredi 18 mai peu après son décollage de l’aéroport Jose Marti de La Havane. Il y avait 104 passagers à bord et 6 membres d’équipage. Trois personnes auraient survécu mais se trouveraient « dans un état critique ».

Voici ce que l’on sait de l’accident d’avion survenu vendredi près de l’aéroport internationalJosé Marti de La Havane, peu après le décollage.

Le crash s'est produit près de l'aéroport de La Havane

L’accident a eu lieu au moment du décollage à 12 h 08 heure locale (18 h 08 à Paris). L’avion s’est écrasé sur un champ de patates douces, proche de l’aéroport de La Havane. Des sources aéroportuaires et des témoins ont raconté que l’appareil, qui devait rallier Holguin (à 670 km à l’est de La Havane), avait dévissé au moment de prendre son premier virage.

L'avion s'est écrasé sur un champ de patates douces, proche de l'aéroport de La Havane. | ADALBERTO ROQUE / AFP

110 personnes se trouvaient à bord

L’avion transportait 104 passagers et six membres d’équipage, selon Global Air, la société mexicaine propriétaire de l’appareil loué à la compagnie cubaine Cubana de aviacion. Elle a précisé que l’ensemble de l’équipage - trois hommes et trois femmes - était mexicain.

Les autorités cubaines n’ont pas encore dit si d’autres étrangers figuraient parmi les passagers, mais certains médias d’Etat ont indiqué que la majorité d’entre eux étaient cubains.

Pour l'heure, seul le gouvernement argentin a confirmé la mort de deux de ses ressortissants dans l'accident.

Trois survivants

Trois survivants - des femmes de nationalité cubaine - ont été hospitalisés « dans un état critique », selon la télévision d’Etat, qui n’était pas en mesure de préciser le nombre de morts. De son côté, le quotidien officiel Juventud Rebelde évoquait cinq survivants.

Une ambulance prenant en charge une victime du crash. | REUTERS

« Pour le moment le pronostic est suspendu et leur état demeure grave, avec un danger vital », a déclaré vendredi soir à la télévision d'Etat le docteur Carlos Martinez, directeur de l'hôpital Calixto Garcia. Une autre source médicale a indiqué que chacune d'elles avait subi au moins huit interventions chirurgicales.

Des dizaines d’ambulances et de camions de pompiers se sont rendus vendredi sur les lieux de la tragédie, entourés d’un cordon de policiers. « Il semble qu’il y ait un nombre élevé de victimes », a déclaré à l’AFP le président cubain Miguel Diaz-Canel, qui s’est rendu sur place.

L'avion, fabriqué en 1979, avait été révisé il y a six mois

L’appareil était un Boeing 737-200. Il avait été loué à la compagnie mexicaine Global Air, également connue sous le nom de Aerolineas Damojh, a précisé aux médias d’Etat la directrice du transport aérien Mercedes Vazquez. Fabriqué en 1979 selon le gouvernement mexicain, il avait passé sa dernière révision en novembre 2017.

desdes équipes de secours au milieu des débris." src="https://media.ouest-france.fr/v1/pictures/6235441bb2d28ea76c2a067eab03a320-accident-d-avion-cuba-ce-que-l-sait-ce-samedi-matin_0.jpg?width=940&height=0&fill=0&focuspoint=49%2C25&cropresize=1" />
Un membre des équipes de secours au milieu des débris. | ALEXANDRE MENEGHINI / REUTERS

Les restes de l’appareil ne sont plus qu'« un amas » noir de ferraille, a constaté un journaliste de l’AFP. Il s’est écrasé à environ 200 mètres de zones habitées, entre les quartiers de Boyeros et de Santiago de Las Vegas, dans le sud de La Havane.

ouest-france

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde.

Related Posts

No Comments