Spread the love

A l’occasion de la célébration du 34ème anniversaire de la prise de pouvoir par l’armée guinéenne le 03 Avril 1984, notre reporter est allé à la rencontre du Colonel Moussa Doumbouya, officier à la retraite depuis 2012.  Membre de la famille Diarra Traoré, cet ancien combattant  dénonce les conditions de la prise du pouvoir par l’armée en 1984, le coup d’Etat de « Diarra Traoré » et les conditions de vie précaire des anciens combattants.

GV : présentez-vous à nos lecteurs !

Je suis colonel Moussa Doumbouya, ex-médecin chef de l’armée de Mer au camp Alpha Yaya Diallo.

Aujourd’hui nous célébrons l’An 34 de la prise de pouvoir par l’armée guinéenne, est ce que vous souvenez de cette date historique ?

Oui,  la prise du pouvoir par l’armée effectivement m’a trouvé dans l’armée jeunes, mais il y’a eu beaucoup d’événement également qui se sont succédés, dont on ne peut pas tout dire.  Concernant la prise du pouvoir, c’est nos ainés, commençant par  Lansana Conté,  colonel  de Facinet Touré, Diarra Traoré, étant d’autres qui ont fait  CMRN.  Ce sont eux qui ont préparé ce coup, à l’époque, il y’avait coïncidé à la mort de Sékou Touré. Dès qu’on a annoncé, les gens ont préparés  un coup d’Etat militaires mais il y’a eu de l’opposition d’autres ont dit, qu’il faut qu’on essaye de voir pour prendre la responsabilité. Donc l’armée n’a qu’à prendre le pouvoir pour organiser le pays. C’est dans ce contexte que Diarra Traoré, Lansana  Conté, Lancinet Fankamah,  Facinet Touré et autres se sont  organisés.

Mais  entre eux  il y’a eu des faux problèmes, quand ils ont appris que Lansana Conté est arrêté par les anciens  ministres Ismaël Touré et consort, ils ont tentés d’arrêter Diarra  aussi   mais ils n’ont pas puis arrêté.  Les autres se sont  organisé pour aller vers le camp Boiro où il a été incarcéré, ils ont libéré Conté des qu’il a été libéré, ils se sont organisé, il a réussi de monter au pouvoir le 04 avril 1984.

Le 04 avril 1984 moi aussi  J’ai été arrêté, le 2 et 4 février j’ai été arrêté après ma formation au Maroc j’étais venu passer le congé en Guinée par un coup fomenté par un militaire qu’il a dit que ceux qui étaient au Maroc étaient content de ce coup. Donc dès  notre descente  de l’avion, ils nous ont arrêtés et conduire en prison au  camp Alpha Yaya Diallo.

Vous avez servir loyalement ce pays, depuis votre retraite quels sont vos conditions de vies ?       

Franchement,  sur ça je ne peux rien dire, par ce que nous avons rien reçu depuis notre retraite en 2012, rien  les 4 milles officiers supérieurs qui ont été  retraité par Alpha Condé.  Au temps de Conté ils nous cherchaient soit disant que c’est chez moi que la réunion du parti RPG se tenait, donc ils voulaient encore m’arrêté pour ça. Aujourd’hui rien  que la souffrance, il n’a fait aucune reconnaissance  pour nous. Aujourd’hui on a même peur, nous sommes indexés, on nous cherche et nous sommes tous inquiet.

 Quels messages lancez-vous à l’endroit des autorités ?  

Ce qu’il faut dire pour cette armée, nous avons beaucoup souffert nous les retraités, donc nous demandons a l’Etat de venir en aide pour nous subventionnées. Quand ils nous ont  arrêtés  en 1984, tous nos biens ont été emportés par les gens qui sont venu nous arrêtés.  Moi et ma femme on est venu trouver la maison vide rien, donc s’il y’a la possibilité de  rémunérer  dans nos pensions de nous  prendre en charge.

Pour l’armée de prendre le courage et de redoubler d’efforts parce que a  l’heure là, nous sommes là, prendre le courage pour sauver le pays contre les ennemies. Nous même nos pensions  mensuel qu’on a l’habitude de percevoir avant le 05 du mois,  aujourd’hui ça va jusqu’au le 20 du mois sans payer.  C’est un problème pour nous, nous avons des familles certains n’ont pas construit à Conakry, ils doivent payer les locations. C’est vrai que grâce au président Alpha Condé que notre pensions est devenue mensuel, ce qu’était a 3 mois, mais malheureusement ils ne pays pas aussi à temps.

Merci !

C’est à moi de vous dire merci !

Entretien réalisé par

Ibrahima Sory Camara

Télé : 621269981

 

 

Journaliste, Directeur de Publication du site d'information Guineemail.com. Retrouvez à travers les articles, l'autre actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 657920891.