Avec une croissance de 5,7% en 2018, l’Afrique de l’Est reste le principal moteur de la croissance continentale (BAD)

(Agence Ecofin) – Avec une croissance de 5,7% en 2018, l’Afrique de l’Est reste le principal moteur de la croissance continentale. C’est ce qu’a annoncé la Banque africaine de développement (BAD) qui a lancé cette semaine la publication de ses rapports sur les perspectives économiques régionales de l’Afrique.

D’après l’institution, la croissance économique de la région a été la plus forte en 2018 devant l’Afrique du Nord (4,9%), l’Afrique de l’Ouest (3,3%), l’Afrique centrale (2,2%) et enfin l’Afrique australe (1,2%).

L’accélération du processus d’industrialisation de l’Afrique de l’Est et la multiplication de ses  projets d’infrastructures ont été les principaux facteurs de la croissance rapide de la région. Cette tendance devrait d’ailleurs se maintenir et soutenir la création de nombreux nouveaux emplois, dans une région qui attire de plus en plus les investisseurs internationaux.

Pour 2019, la BAD table sur une croissance économique à 5,9% pour la région, tirée par  une croissance éthiopienne prévue pour atteindre 8,2%, cette année. Le Rwanda devrait être deuxième avec une croissance prévue à 7,8%, suivi de la Tanzanie (6,6%), du Kenya (6%), de Djibouti (5,9%) et de l’Ouganda (5,3%).

Moutiou Adjibi Nourou



Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here