Benjamin Castaldi pleure à chaudes larmes en demandant pardon à…

share on:

Il y a quelques jours, Benjamin Castaldi défendait le footballeur Cristiano Ronaldo qui avait fondu en larmes en évoquant la disparition de son papa… Ce 18 septembre, sur le plateau de Touche pas à mon poste, le chroniqueur de Cyril Hanouna a à son tour fendu l’armure.

Benjamin Castaldi en pleurs demande pardon à ses fils

Très sérieux, Casta a expliqué : « souvent on rigole sur ma vie, sur mes mariages. J’ai eu plein de vies… » Il a confié, bouleversé : « Moi je me suis marié beaucoup de fois, 4 fois, et c’est vrai que j’ai eu trois enfants, trois garçons qui ne sont pas de la même portée ».

Les larmes aux yeux, il a parlé de « Julien, dont c’est l’anniversaire ce soir, Simon, que j’ai eu avec Valérie, et Enzo, que j’ai eu avec Flavie ». Benjamin Castaldi a voulu leur demander « pardon » de ne pas s’en être « occupé » quand ils étaient petits.

« C’est con c‘est ridicule » a-t-il lancé avec peu de souffle, en pleurs. Benji a aussi avoué ce mercredi : « J’ai pas été là… On se brûle les ailes quand on est jeune et qu’on connait le succès (…) C’était ma carrière… ou quand on est amoureux on vit son histoire et les enfants sont victimes (…) je suis parti 3 ans en Amérique, je les ai très peu vu ( …) Il y a des rancoeurs, ils ont été en colère ». 

Heureusement, explique l’ex animateur de Secret Story : « Maintenant ça va mieux, Simon et Enzo vivent avec moi. J’ai la chance d’en avoir 2 sous mon toit, j’ai enfin une grande famille recomposée. Je rattrape beaucoup de choses et je suis très heureux ».
 
C’est le moment qu’a choisi son aîné, Julien, 23 ans, pour débarquer face caméra. Il a alors serré son paternel dans les bras. Celui qu’on a récemment vu dans le « Mad Mag » sur NRJ 12 a expliqué : « il a fait ce qu’il a pu et ça change rien, ça reste mon père, il a fait des choix pour lui et aussi pour nous et je n’ai manqué de rien. Je ne lui en veux de rien, il a quand même été là tant qu’il a pu ». 

« A l’heure actuelle c’est un père au top »

Et d’ajouter : « Je l’aime, il le sait, je suis fier de toi, il n’y a pas d’âge pour changer les choses. A l’heure actuelle c’est un père au top. Il a pas été très présent, mais pardon c’est trop facile. J’ai pas à lui pardonner ça. Je ne lui en veux pas parce que je pense que quand on a la vie qu’il a eu, t’as un moment où tu dois faire des choix, ça fait pas de moi quelqu’un de malheureux ». Sans doute une des séquences les plus émouvantes de l’émission…

>> A voir aussi : Benjamin Castaldi retourne chez TF1 !

F.A







Facebook Comments

Leave a Response