June 22, 2018

Les députés de l’Assemblée nationale ont voté ce jeudi pour une proposition de loi faite par La République en marche concernant l’interdiction des téléphones portables dans les écoles et dans les collèges.

Promesse de campagne du chef de l’État, Emmanuel Macron, le texte vise à prohiber le téléphone portable et tout autre outil de communication électronique (tablette, montre connectée et toute future invention de ce type) dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges. L’appareil pourra toutefois être accepté en classe à des fins pédagogiques et dans les lieux où le règlement intérieur l’autorise expressément.

Il faut savoir que les portables sont déjà interdits dans les établissements scolaires, mais le code de l’éducation n’est pas respecté. Depuis la loi du 12 juillet 2010, les portables « durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur » ne doivent pas être utilisés. Mais le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a défendu le besoin « d’une base juridique beaucoup plus solide », alors que près de neuf jeunes sur dix de 12 à 17 ans (86%) possèdent un smartphone en France.

La nouvelle loi, qui sera en place dès la rentrée, va donc concerner les écoles et les collèges. Quelles seront les sanctions si un élève dispose d’un téléphone ? C’est une bonne question. En attendant de le savoir, les chefs d’établissements devront eux-mêmes décider des modalités d’interdiction.

 

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde.

No Comments