Championnats du monde d'athlétisme: Lelisa Desisa gagne le marathon masculin | Ethiopie Nouvelles

share on:

L'Ethiopienne Lelisa Desisa a remporté le marathon masculin de minuit en sprint aux Championnats du monde d'athlétisme au Qatar, mettant ainsi fin à 18 ans d'attente pour un titre mondial de longue distance pour son pays.

Desisa, vainqueur du marathon de New York de l'année dernière et médaillé d'argent au monde à Moscou il y a six ans, est devenu le premier Ethiopien à remporter le titre dimanche depuis Gezahegne Abera en 2001.

Le joueur de 29 ans a franchi la ligne d'arrivée en 2 heures 10 minutes et 40 secondes sur la promenade de la corniche de Doha dans la capitale qatari, Doha, où la température à la course de minuit était à nouveau élevée mais l'humidité était bien inférieure à celle des courses sur route précédentes.

Le compatriote Mosinet Geremew, à quatre secondes de retard , a remporté la médaille d’argent et le bronze au Kenya, Amos Kipruto.

La Britannique Callum Hawkins a brisé le cœur de la course et a réussi à réduire l’écart entre les leaders à la fin mais a terminé quatrième pour la deuxième fois consécutive. sur la médaille de six secondes.

"C’est pour 100 millions d’Éthiopiens qui étaient derrière moi", a déclaré Desisa. "Je suis le deuxième homme de mon pays à remporter ce titre et ce n'est pas juste pour moi, c'est pour mon pays."

Comme pour les autres courses sur route du championnat, la course a commencé juste avant minuit pour échapper à la pire de la chaleur et de l'humidité.

Les conditions étaient moins brutales qu'il y a une semaine pour le marathon féminin – 28 coureurs sur 68 ne parvenant pas à atteindre la ligne d'arrivée – alors qu'il faisait encore 29 degrés Celsius.

Cinquante-cinq des 73 partants ont achevé le parcours du marathon masculin, le dernier coureur, Nicolas Cuestas de l'Uruguay, a terminé avec une demi-heure de retard le vainqueur.

Desisa a déclaré qu'il s'était entraîné spécialement pour les conditions.

"Je me suis entraîné dans un endroit avec ces conditions météorologiques, alors cette course n'a pas été difficile – c'était semblable à mon entraînement", at-il déclaré.

Les coureurs ont fait six tours d’une boucle de sept kilomètres de la piste d’eau de Doha. ont.

D'autres événements des championnats ont eu lieu au stade international de Khalifa, doté d'une technologie de refroidissement avancée en plein air et respectueuse de l'environnement permettant de maintenir la température du terrain à une température optimale de 26 ° C (79 ° F).

La 17e édition des championnats du monde, la première à se dérouler dans un pays du Moyen-Orient, se terminera dimanche.

SOURCE:
             Al Jazeera et les agences de presse





Facebook Comments

Leave a Response