Coca-Cola construit une nouvelle ligne de production dans son usine de Socx dans le Nord — parce que les gens aiment le thé et les bouteilles en verre

Capture d’écran d’une publicité pour Fuze Tea. Youtube/Fuzetea

Coca-Cola mise de plus en plus sur le thé glacé. Face à la lente désaffection des consommateurs pour les sodas — accusés d’être trop sucrés —, la société oeuvre à diversifier son portefeuille de boissons. Cafés, eaux, jus de fruits et maintenant, thés glacés s’affirment comme d’incontournables relais de croissance.

En France, l’engouement pour les thés glacés ne cesse de se renforcer. Le traditionnel Ice tea pêche, pionnier du secteur, subit désormais les assauts d’une concurrence de thés sains, naturels, bio et parmi eux, Fuze Tea, lancé par Coca début 2018 et distribué dans plus de 30.000 points de vente.

« Fuze Tea est le premier contributeur à la croissance du secteur en 2018. Il représente déjà 6% du marché des thés glacés en France », a précisé Alexandre Poncet, directeur de la communication de Coca-Cola European Partners, à Business Insider France, en s’appuyant sur une étude du cabinet Nielsen. 

Pour accompagner cet engouement, Coca-Cola European Partners France annonce ce lundi un investissement de 19 millions d’euros dans son usine de Socx dans le département du Nord. Avec cette somme, Coca va créer une nouvelle ligne de production, présentée comme ultra-moderne, qui permettra — pour la première fois en Europe — une production mixte de boissons plates et de boissons gazeuses, dans différents formats et notamment dans des bouteilles en verre.

Le retour du verre

« Le plastique reste pour l’instant majoritaire », confie Coca-Cola à Business Insider France. « Mais les bouteilles en verre reviennent en force, car elles offrent une expérience plus forte et un goût plus pur et elles s’inscrivent également dans la stratégie de développement durable de Coca-Cola European Partners. »

La société a pour ambition de rendre 100% de ses emballages « collectables » à horizon 2015 dans le cadre de son plan « En Action ». Or le verre est de loin le matériau que les Français trient le plus. « Le taux de verre collecté atteint 86%, alors que seule une bouteille en plastique sur deux est recyclée en moyenne et seule une sur dix dans les grandes villes », affirme Coca-Cola en citant Citéo, ex-éco-emballages, l’éco-organisme chargé de l’organisation du tri et du recyclage en France.

Usine Coca-Cola de Socx dans le Nord. Photo Coca-Cola European Partners France

Les travaux de la nouvelle installation de Socx devraient avoir lieu au cours du premier semestre 2019. Ils permettront de produire entre autres, du Fuze Tea pour le marché français et pour les pays européens voisins, ainsi qu’un format de bouteilles de Coca en verre destiné aux grandes et moyennes surfaces alimentaires. Cette nouvelle ligne, qui sera la septième ligne de production du site, entraînera également la création de 23 postes. 

« Ce projet est la concrétisation de la poursuite de notre stratégie de diversification, tant en matière de produits que de formats », explique Eric Desbonnets, vice-président en charge de la logistique chez Coca-Cola European Partners France.

« Notre objectif est de répondre au mieux aux attentes de nos consommateurs qui plébiscitent de plus en plus les boissons plates comme les thés glacés et le format en verre, qui est le format de référence pour une expérience de consommation parfaite », a-t-il encore ajouté.

Aujourd’hui, 90% des boissons consommées en France sont produites dans l’une des cinq usines françaises de Coca-Cola European Partners, situées à Castanet-Tolosan (31), Clamart (92), Grigny (91), Les Pennes-Mirabeau (13) et Socx (59). Depuis 2012, ces usines ont déjà reçu 232 millions d’euros d’investissements pour assurer leur modernisation. L’usine de Socx, à elle seule, assure un tiers du volume produit en France. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi :
Coca-Cola se renforce dans les jus de fruits — parce que c’est meilleur pour la santé

VIDEO: Voici le nombre de kilomètres qu’il faut courir par semaine — c’est moins que prévu



LINK NAME pour Guineemail.com

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here