conférence le 29 janvier avec des enfants de déportés et de nazis

share on:

Dans le cadre de la Journée dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, la Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation (CICAD) organisera le 29 janvier prochain à Genève, en Suisse, une conférence rassemblant des enfants de résistants déportés et de nazis.

L’évènement, gratuit, organisée en partenariat avec l’ONU Genève, aura lieu de 19h à 20h30 à Uni-Mail (Boulevard du Pont-d’Arve 40). L’inscription est obligatoire à cette adresse.

La conférence entre dans le cadre du programme « 2ème génération », initié par la CICAD en janvier 2018. Celui-ci s’inscrit « dans une démarche de transmission de l’histoire de la Shoah par le témoignage ». Afin de « tenter de palier à la disparition des témoins directs, le programme permet d’entendre le témoignage de la seconde génération et perpétuer ainsi l’importance du travail de Mémoire ».

« L’intérêt du projet réside également dans la confrontation de deux paroles qui semblent au départ opposées, le descendant du nazi face au descendant de la victime… », ajoute la CICAD.

Quatre témoins participeront à la conférence du 29 janvier : Barbara Brix, ancienne enseignante et fille du docteur Peter Kroeger, officier SS ; Yvonne Cossu, professeur agrégée honoraire et fille de Robert Alba, résistant français déporté ; Ulrich Gantz, docteur en ingénierie chimique et fils du docteur Helmut Gantz, officier SS ; et Jean-Michel Gaussot, ancien ambassadeur de France, chevalier de la Légion d’honneur et fils de Jean Gaussot, résistant français déporté. Le quatuor s’est formé au mémorial de Neuengamme près de Hambourg il y a quelques années et ont décidé de témoigner ensemble.



Facebook Comments

Leave a Response