June 22, 2018

Les deux candidats à l'organisation du Mondial 2026, le Maroc et le trio nord-américain (Etats-Unis-Canada-Mexique), ont présenté leur dossier ce mardi matin devant les membres de l'UEFA, à Moscou.

Football - Coupe du monde - Noël Le Graët, le président de la FFF (Boué/L'Equipe).
Noël Le Graët, le président de la FFF (Boué/L'Equipe).

Le vote pour l'attribution de l'organisation du Mondial 2026 aura lieu mercredi, lors du 68e congrès de la Fifa, à l'Expocentre de Moscou. En attendant le verdict, les deux candidats ont présenté leur dossier devant les six confédérations reconnues par la Fédération internationale. Et ce mardi matin, le Maroc et ''United 2026'' (le trio nord-américain Etats-Unis-Canada-Mexique) passaient leur grand oral devant les membres de l'UEFA. A l'issue de cette assemblée, Noël Le Graët a de nouveau voulu convaincre ses homologues européens de soutenir la candidature marocaine, pour laquelle la France s'est fortement engagée.

«Rendre à l'Afrique ce qu'elle a donné au football européen»

 «J'ai levé la main pour prendre la parole et j'ai été le seul à le faire, raconte le patron de la FFF. J'ai présenté une nouvelle fois la position de la France et les rapports amicaux que nous avons avec le Maroc, comme avec la plupart des pays africains. En disant que c'était peut-être le moment de rendre à l'Afrique ce qu'elle a donné au football européen. »

A la veille du vote des 207 associations (les quatre pays concernés ne prennent pas part au scrutin), la pêche aux voix et les tractations s'intensifient dans la capitale russe. Selon Le Graët, le Maroc pourrait compter sur «environ la moitié» des 55 associations affiliées à la Confédération européenne. «Les gens ne se dévoilent pas totalement mais c'est la tendance», ajoute-t-il. Avec la France, la Russie, la Belgique, la Serbie et le Luxembourg ont déjà affirmé leur appui à la candidature marocaine.

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde.

No Comments