June 22, 2018

Dans ce nouveau gouvernement de 33 membres, beaucoup(plus de la moitié) de l'ancienne équipe ont été confirmés à leurs postes; il s'agit notamment de Mohamed Diané de la défense nationale, Cheick Sacko de la justice, Bouréma Condé de l'administration du territoire, Mamadi Touré des affaires étrangères, Gassama Diaby de l'unité nationale, Taliby Sylla de l'énergie, Abdoulaye Magassouba des mines, Ibrahima Kourouma de l'aménagement du territoire ou encore Bantama Sow des sports, de la culture et du patrimoine historique. Moustapha Naïté lui, a quitté le département de la jeunesse pour rejoindre le ministère des travaux publics laissé par Madame ''priorités prioritaires'' Oumou Camara. Pendant ce temps, Boubacar Barry big-up laisse le ministère de l'industrie et des PME à Tibou KAMARA pour prendre la place de Marc Yombouno au ministère du commerce alors que le décret ne précise pas si Mohamed Tall de l'UFR est confirmé ou pas au département de l'élevage.
Parmi les nouveaux, on remarque la rentrée des ''opposants''; ainsi, Aboubacar Sylla ancien porte-parole de l'opposition républicaine devient le ministre des transports, quant au président des NFD Mouctar Diallo, il est désormais ministre de la jeunesse et de l'emploi jeunes. Il y a d'autres nouvelles têtes qui viennent du parti au pouvoir comme Lansana Komara secrétaire administratif du RPG désormais ministre de l'enseignement technique et Alpha Ibrahima Keira du bureau politique national(promoteur de 3e mandat) qui vient à la place d'Abdoul Kabèlè à la tête du ministère de la sécurité et de la protection civile. Mory Sangaré également proche du RPG remplace K au carré au ministère de l'éducation.
Les malheureux de ce soir restent entre autres: Damantang Albert Camara et K au carré emportés sans doute par la tempête de la très mouvementée grève des enseignants mais aussi le très effacé Rachid N'diaye qui cède la place à Amara Somparé à la tête du ministère de la communication. Le champion des fausses promesses aussi Oyé Guilavogui est éjecté du département des transports pendant qu'il s’apprêtait à mettre en oeuvre son fameux projet de ''passage d'un bus à chaque 5 mn'' selon ce qu'il avait promis récemment à l'Assemblée nationale où il a annoncé la mise en circulation très prochaine de la moitié des bus offerts par la Turquie.

Sekou Pendessa

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde.

No Comments