Détrompez-vous, le style du Cybertruck pourrait être très rentable pour Tesla

share on:

Si vous n’avez jamais entendu parler de Sandy Munro, sachez qu’il fait partie des personnalités les plus influentes par ses analyses et réflexions sur le marché automobile. Consultant très médiatisé, l’homme vient de revenir sur le sujet du Tesla Cybertruck, et a donné son avis en avançant une idée encore peu populaire aux yeux du grand public. Selon lui, la production du prochain véhicule pourrait être d’une importante rentabilité. Un avantage économique qui prendrait son explication dans le style même du pickup.

Une conception très rentable

Munro le conçoit : il n’a pas encore pu approcher la nouveauté, présentée en grande pompe par Elon Musk le 22 novembre 2019. Mais il fut très simple de deviner la stratégie menée par Tesla, qui est sortie de ses bilans économiques déficitaires depuis plusieurs mois. Dans sa conception, le Cybertruck serait d’une rentabilité assez surprenante pour un véhicule de ce gabarit. Le consultant chiffre son coût pour 50 000 unités à « seulement » 30 millions de dollars, contre plus de 210 millions pour le même volume de production d’un Ford F-150.

En sachant que le Cybertruck ne débutera pas sa commercialisation avant 2022, on imagine bien que Tesla a fait en sorte que son véhicule soit conçu pour être économiquement rentable à la firme de Palo Alto. Mais les estimations de Sandy Munro ont de quoi surprendre par l’économie d’échelle si optimisée que pourrait connaître le véhicule.

L’explication du consultant

Vous l’imaginez bien, malgré son expertise et sa renommée, le consultant a tout de même expliqué en quoi les économies pourraient trouver leur source. Il s’agirait avant tout de la conception même du pickup, avec son architecture trouvant sa rigidité dans la carrosserie. La simplification, que ce soit dans l’assemblage et la réduction des éléments, aurait un impact majeur, mais viendrait de pair avec un autre détail : l’absence de peinture.

Le Cybertruck n’est effectivement pas présenté avec une peinture, et sa carrosserie en acier inoxydable est laissée complètement apparente. « C’est une économie considérable » commentait l’expert automobile, dans son interview sur la chaîne Youtube Autoline Network. En plus du caractère esthétique, le choix de Tesla serait donc stratégique, pour réduire le coût de production de ses véhicules. On imagine également que ce choix peut permettre d’accélérer le passage de chaque exemplaire sur les chaînes de productions.

Ticket d’entrée à 39 900 dollars

La production du Cybertruck est attendue pour la fin d’année 2021, mais Tesla a d’ores et déjà présenté son pickup a un prix très attractif, qui débutera à 39 900 dollars. Bien évidemment, le succès attendu n’est pas aussi important que celui de la citadine Model 3, mais en vue des plus de 200 000 précommandes effectuées, le lancement du véhicule est prometteur.

Désormais, nous avons une nouvelle explication potentielle au design du Cybertruck. Celle-ci n’est bien évidemment pas officielle, mais elle vient s’ajouter aux différentes pistes permettant d’expliquer le surprenant style du prochain pickup électrique de Tesla, qui a marqué une vraie rupture avec les silhouettes traditionnelles, opérées depuis des années par la concurrence.

https://www.presse-citron.net/detrompez-vous-style-cybertruck-pourrait-etre-tres-rentable-tesla/

Facebook Comments

Leave a Response