Diffamation des cadres de la fonction publique : Yaya 2 Bah interpelle les autorités sur les agissements de Jean Pierre koly Koivogui

share on:

Rien ne va plus entre le président du collectif de personnes devant être engagées à la Fonction publique et Yaya 2 Bah de la cellule de communication du parti au pouvoir. Ce dernier accuse M.Koivogui de faire faux et usage de faux, en tentant d’engager à la fonction publique 2000 personnes avec de faux diplômes qui ont été recalées par le ministère. Depuis, les attaques verbales de M.Koly contre le ministre de la fonction publique, le secrétaire général du gouvernement, le chef de cabinet, la directrice concours examen et inspecteur général adjoint et d’autres cadres se multiplient. Un acte que condamne avec sa dernière énergie Yaya 2 Bah du parti au pouvoir:
« Il y a un certain jeune nommé Jean Pierre koly Koivogui qui a pris l’initiative de salir la compétence des cadres de l’administration de la fonction publique il y a des gens, à qui il a pris de l’argent et il fait des révélations quand ces gens lui menacent pour le remboursement, il est sur ça depuis 2016. Ces interventions sont périodique dans le faux et usage de faux, pratiquement il s’attaque au ministre de la fonction publique, le secrétaire général du gouvernement, le chef de cabinet, la directrice concours examen et inspecteur général adjoint et d’autres cadres » a expliqué Yaya 2 Bah

,Et d’ajouter que monsieur Koivogui a été engagé à la fonction publique, mis à la disposition du ministère de la sécurité, mais il a fait abandon de poste jusqu’à ce que son salaire a été gelé . « Nous cherchions à attirer l’attention des autorités de prendre les dispositions enfin qu’une telle personne qui avait les 2000 fonctionnaires de faux dossiers, qui ont été excipés avec les faux diplômes et les faux arrêtés salie l’image de la politique publique qui constitue le cadre d’orientation politique et de mise en œuvre du modèle économique qui ont par la suite redéfinies par le gouvernement, ces axes stratégiques d’intervention de l’Etat, dans un document appelé DSRP (document des stratégies de réduction de la pauvreté) « Ces politiques publique majeures à conduire, figurent notamment les impératifs de restauration de l’Etat de droit et de l’autorité de l’Etat de consolidation de la paix et de la démocratie, de promotion du secteur privé, de promotion du développement à la base et de la décentralisation de développement des secteurs sociaux, de promotion des droits de l’homme et de l’égalité du genre, d’amélioration de la gouvernance administrative… »

Aboubacar Souma



Previous articleDécouverte macabre à la Minière : un jeune de 25 ans retrouvé pendu



Facebook Comments

Leave a Response