du fairplay pour la réouverture ?

share on:

En affrontant la JS Kabylie chez elle, pour la 1ère manche des 16èmes de finale, le HAC trouvera sur sa route un adversaire très déterminé. Parce qu’il vient d’enchaîner des résultats prometteurs. Mais surtout parce qu’il va enfin retrouver son Stade du 1er novembre. Là où il a gagné les plus farouches batailles…

Ce stade  qui va s’habiller en vert et jaune tire son nom de l’insurrection en Kabylie « Toussaint rouge » qui déclencha la guerre d’Algérie en 1954. Principalement utilisé pour les matchs de football, son club résident traditionnel est la JS Kabylie.

Le complexe est composé précisément d’un terrain de football d’une capacité de 21 000 spectateurs qui répond à nouveau aux normes règlementaires de la FIFA et est doté d’une pelouse synthétique de type 5e génération installée en juillet 2018.

C’est dire toute l’importance de ce stade où évolue la JSK depuis sa construction en attendant le tout nouveau stade flambant neuf, actuellement en construction qui sera doté d’une pelouse naturelle et d’une capacité de 50 000 places. La fin des travaux était initialement prévue pour l’année 2015. Quatre ans plus tard, le chantier est à l’arrêt.

Du fair  play pour la réouverture ?

Ce Stade du 1Er novembre a malheureusement bien mauvaise réputation, pour avoir été fermé à plusieurs reprises compte tenu des incidents qui y ont eu lieu. Le plus sérieux aura été causé par la mort de l’attaquant camerounais Albert EBOSSE, touché par des projectiles (version officielle) en août 2014. La ligue professionnelle algérienne avait alors suspendu l’enceinte pour une année.

L’ambiance colorée et surchauffée que les supporters font régner dans l’enceinte mérite d’être saluée dans son aspect positif, de soutien aux Lions de Djurdjura. Elle s’accompagne malheureusement trop souvent de débordements violents créés par des supporters qui veulent « faire vivre l’enfer » – comme ils le disent eux-mêmes – aux joueurs visiteurs et aux arbitres.

Reste à espérer que pour fêter cette réouverture, les supporters des « canaris » sauront rester dans les limites du fairplay pour que la rencontre très attendue se déroule en toute sportivité.

Le président MELLAL : « Il faudra se surpasser »

Le site compétition.dz note qu’au cours des séances d’entraînement de la semaine, tous les joueurs pros de la JSK ont répondu présent puisqu’aucun blessé n’est à signaler. Aucun ne veut rater ce match à valeur historique, le jeune défenseur Racim MEBARKI ayant travaillé malgré une grippe. Pour parfaire la préparation physique et surtout psychologique du groupe, les dirigeants du club et le staff technique ont prévu une mise au vert pour un ultime regroupement à partir du jeudi soir.

Coach de la JSK depuis cette année, le Français Hubert VELUD veut mettre toutes les conditions et les chances du côté de ses hommes pour composter le ticket de participation à la phase de groupes. L’entraîneur aux cheveux blancs affirme bien connaître Horoya : « Ce n’était pas par hasard qu’ils ont atteint les quarts de finale de la Ligue des champions les deux dernières saisons. Nous devons gagner et marquer plusieurs buts sans en encaisser», note-t-il.

Mêmes appréhensions affichées par le président du club, Chérif MELLAL, et son adjoint Mouloud IBOUD. « Horoya Conakry est un adversaire de qualité à prendre très au sérieux. Les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend. Ils doivent frapper fort à domicile pour aborder le match retour à Conakry avec assurance.

Le fait d’évoluer devant nos supporteurs à Tizi Ouzou va certainement leur donner du tonus pour gagner par un écart sécurisant. Ils doivent se surpasser pour atteindre la phase des poules», a indiqué Chérif MELLAL. «Le match contre Horoya Conakry est déterminant pour la suite de notre aventure africaine.

 

« Evoluer devant nos supporteurs est un avantage que nous devons mettre à profit pour faire la différence à Tizi Ouzou afin d’appréhender la manche retour sous de bons auspices. » a estimé pour sa part Mouloud IBOUD.

« Notre équipe s’est bien préparée pour ce match que nous devons remporter par une large victoire sans encaisser aucun but ».





Source : HAC

Facebook Comments

Leave a Response