Spread the love

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, table, salon et intérieur

Le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr Cheick Taliby Sylla a reçu dans la soirée de ce lundi 26 mars 18, une délégation de la Banque Islamique de Développement (BID).

Cette équipe de la Banque Islamique de Développement est conduite par Thierno Amadou Diallo (le nouveau directeur des infrastructures) et le marocain Mohamed Khalid (responsable du département juridique de la BID). L’objectif de cette rencontre du ministre Cheick Taliby Sylla et les émissaires de la BID est d’échanger sur la position du gouvernement concernant la ligne Farankodou- Konbédou et les avancés du projet d’interconnexion Guinée-Mali cofinancée par la Banque Africaine de Développement (BAD) et la BID.

Au cours de cette rencontre de plusieurs heures, le chef du département de l’Energie et de l’Hydraulique, est revenu d’abord sur les efforts consentis par la BID dans le cadre d’accompagnement du gouvernement du Professeur Alpha Condé afin d’améliorer la desserte en électricité en Guinée, avant de demander d’œuvrer dans ce sens pour le bien de la population guinéenne. Poursuivant le ministre Sylla a aussi rappelé l’impact du projet d’interconnexion Guinée-Mali en Afrique de l’Ouest. Selon lui, ce projet va permettre plus de 200 localités de ces 2 pays (la Guinée et le Mali) d’avoir l’électricité et certains pays de la sous-région.

Le chef de la délégation de la BID, Monsieur Thierno Amadou Diallo, a réitéré une nouvelle fois l’engagement de son institution d’accompagner la Guinée sur plusieurs domaines afin d’être parmi les pays émergents.

Pour la petite historie, la ligne Guinée-Mali est un projet sous régional qui permet non seulement de fédérer le marché de l’électricité au niveau de l’Afrique de l’Ouest et en boostant un peu les gros projets de la production de l’électricité et les lignes d’interconnexion. Les lignes d’interconnexion permettent de mutualiser l’existent et sur les projets en lui donnant une cote de rentabilité. L’installation de cette ligne d’interconnexion permettra aussi à notre pays de desservir l’énergie vers l’est. C’est l’idée de la construction du barrage de Fomi-Kobédou-Farankonédou qui peut satisfaire à une partie de la demande locale dont l’excédent en plus des centrales en cours de réalisation peut concourir aux populations de la CEDEAO.
Guinée-Mali n’est pas seulement pour desservir le Mali, les lignes ont été dimensionnées de façon suffisante à pouvoir véhiculer par circuit en minima 600 MW de transite. Partout où la ligne passe, les localités aussi seront électrifiées. Nous avons une de 20 km (10km de part et d’autre) et ça va faire 121 localités en Guinée et 80 au niveau du Mali.

A rappeler que cette rencontre a eu lieu en présence de plusieurs cadres du département de l’Energie et de l’Hydraulique dont le secrétaire général El hadj Sékou Sanfinha Diakité.

C’est avec quelques recommandations faites par Dr Cheick Taliby Sylla et son équipe aux émissaires de la Banque Islamique de Développement pour faciliter les travaux d’avancement de la ligne d’interconnexion Guinée-Mali que cette rencontre a pris fin dans les locaux du dudit département.

La cellule de communication du département

Cet article vous a intéressé? Partagez le, il intéressera probablement d’autres personnes. Merci! N'hésitez pas à réagir sur ce tirage dans l'espace «Ajouter un commentaire» ... GUINEEMAIL.COM est un site d'information en continu sur la Guinée et le Monde. Il a été fondé en Guinée. C'est l'une des meilleures sources d'info et d'actu en Guinée. Retrouvez les analyses, les scoops, les informations, les actualités, les statistiques, les interviews, les vidéos, les photos, les audio et tout ce qu'il vous faut. Guinéemail.com ou informer autrement! contact@guineemail.com