Finis les noms de desserts pour Google, Android 10 est officiel

share on:

Après plusieurs années passées à nommer les différentes versions de son système d’exploitation Android avec un nom de dessert (Oreo, Pie…), Google se détourne de ses habitudes pour la sobriété. En conséquence, la firme américaine a annoncé que le nom de la prochaine version serait Android 10, et non Android Q comme pressenti. Pour rappel, celle-ci est attendue pour automne.

Pourquoi les prochaines versions d’Android ne porteront plus le nom d’un dessert ?

Google a aussi précisé qu’il ne donnerait plus de nom de desserts aux versions suivantes d’Android, si bien que les suivantes devraient aussi sobrement être baptisées Android 11, Android 12… L’entreprise aura donc mis fin à la pratique avec Android 9 Pie. Comme l’a expliqué la société, il s’agit là de rendre les noms des versions de son OS beaucoup plus clair, et quoi de plus logique pour cela que de nommer celle-ci avec un chiffre (plutôt qu’un nom de dessert) ?

D’autre part, le logo d’Android a également été légèrement modifié afin d’offrir une version modernisée, explique Aude Gandon, directrice de la marque mondiale pour Android. Celui-ci s’accompagne de l’habituel petit robot qui fait l’identité du système d’exploitation et qui « le rend humain, amusant et accessible ».

Dans la description d’une courte vidéo présentant l’évolution du logo Android et son identité, Google ajoute : « Comme nous continuons à construire Android pour tout le monde, nous voulons nous assurer que notre marque est aussi inclusive que possible. Nous introduisons donc un nouveau look plus moderne et plus accessible ».

Sameer Samat, vice-président du product management pour Android, détaille la façon dont l’abandon des noms de dessert au profit des chiffres est plus inclusif, comme le souhaite Google. Selon la société, certains des noms de desserts définissant les versions précédentes étaient difficiles à prononcer dans certaines régions, là où certains desserts (comme les marshmallows) n’évoquaient rien pour les habitants de nombreux pays du monde. Samat ajoute à cela « Les nombres, au moins, sont universels ».



Facebook Comments

Leave a Response