Greve des enseignants : « On ne peut pas du jour au lendemain sortir tout le monde de la pauvreté » dixit Alpha Condé

Le président de la république le prof Alpha Condé s’est prononcé sur la crise qui sévit dans le système éducatif guinéen. Il promet de mettre de l’ordre dans ce secteur  pour que chaque enseignant guinéen soit en situation de classe.

« Nous allons mettre de l’ordre pour que tous les enseignants soient en situation de classe. Je pense qu’aucun gouvernement, n’a fait autant d’efforts au niveau que mon gouvernement l’a fait. Ensuite, il n n’y a pas que le salaire, il y a le pouvoir d’achat. On ne peut pas du jour au lendemain sortir tout le monde de la pauvreté. Quand on parle de chômage   jeunes, où est le pays d’Afrique où il n’y a pas de chômage de jeunes, même dans les pays développés. C’est de la mauvaise foi de penser qu’on peut sortir tout le monde de la pauvreté. Nous n’accepterons pas des revendications fantaisistes », a déclaré le chef de l’Etat

Par contre, Les syndicats du SLECG  maintiennent  leur position, ils réclament à l’Etat  un salaire de base de 8 millions de francs pour les enseignants. En réponse, le  chef de l’Etat Alpha Condé dira que  le salaire se négocie en fonction de PIB du pays.  « On a signé avec les enseignants une augmentation échelonnée de 40%, on a fait. Dans tous les pays du monde, on négocie sur une augmentation de salaire…, faites une comparaison entre le PIB de la France et le salaire d’un enseignant français, le PIB de la Guinée et le salaire d’un enseignant guinéen, vous serez surpris »

A signaler que depuis l’ouverture des classes, l’enseignement pre-universitaire reste paralyser à tous les niveaux.

Aboubacar Soumah



Source Guineeprogres.net

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here