Grève du SLECG : le collège Kipé en pleine composition, ce lundi

share on:

La grève du Syndicat Libre Enseignant Chercheurs de Guinée (SLECG) version Aboubacar Soumah n’est toujours pas pour le moment suivie dans tous les établissements scolaires publics du pays. C’est le cas du collège kipé qui a débuté la composition du 1er trimestre, ce lundi.

Quand nous sommes arrivés ce matin à 9 heures dans les locaux de ce collège qu’est l’un des plus grands du pays, les élèves étaient déjà en situation de classe en pleine composition du 1er trimestre.

Interrogé, le principal, Abdoulaye Fatoumata Traoré a déclaré : « Nous sommes en composition du 1er trimestre. Aujourd’hui, c’est avec les élèves de la 10èmeannée, les élèves sont assis un par table banc. Nous avons programmé 16 salles de classe, tous les enseignants programmés ont répondu à l’appel. Donc, nous sommes là en grand nombre. »

Parlant des enseignants qui suivent le mot d’ordre de grève, il a lancé cet appel : « Je demande aux autres enseignants de rejoindre les classes pour le bien des élèves. Parce que nous sommes là pour encadrer ces enfants là qui sont l’avenir de demain… »

Si nous avons été bien accueillis au collège Kipé, tel n’a pas été du côté du lycée kipé où le premier responsable, M. Condé nous a lancé des mots tels : « Quel constat ? Sortez, nous sommes en composition. Je ne veux voir aucun journaliste ici, c’est vous qui voulez brûler ce pays. Si vous voulez faire le constat, c’est dans la rue, c’est là-bas qu’il y a la politique. Ici, nous, on travaille, laisser nous tranquille et sortez…. »

A noter que l’appel d’Aboubacar Soumah aux enseignants des écoles privées d’arrêter les cours n’a pas été respecté du côté des écoles de Kipé. Les écoles privées telles que : Bela Lékol, Farandole, Salem, et autres ont, moment où nous quittions les lieux étaient en plein cours.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

 



Facebook Comments

Leave a Response