May 27, 2018

Quatorze ans après sa désillusion contre Valence (0-2), l’Olympique de Marseille retrouvait ce mercredi la finale de la Ligue Europa. Face à l’Atlético Madrid, le club phocéen avait forcément pour objectif de remporter une nouvelle coupe d’Europe, 25 ans après le sacre en Ligue des champions. Bien rentrés dans leur match, les joueurs de Rudi Garcia se procuraient une première occasion. Sur un service de Dimitri Payet, Valère Germain envoyait néanmoins sa tentative largement à côté face à Jan Oblak (4e). Les joueurs de Rudi Garcia continuaient quand même sur leur lancée mais Adil Rami (6e) et Bouna Sarr (12e) ne trouvaient pas le cadre. Surpris par l’entame de leurs adversaires, les Colchoneros attendaient le quart d’heure de jeu pour réagir mais la reprise de Koke fuyait le cadre (15e). Après une nouvelle alerte de Dimitri Payet (19e), l’Atlético Madrid refroidissait le stade de Lyon. Sur une relance dans l’axe de Steve Mandanda, Franck-André Zambo Anguissa manquait son contrôle. Servi par Gabi, Antoine Griezmann prenait tout son temps pour ajuster son compatriote d’un plat du pied (21e, 0-1). Dos au mur, les Olympiens réagissaient avec une tête non cadrée de Lucas Ocampos (24e). Les affaires ne s’arrangeaient pas quelques minutes plus tard puisque Dimitri Payet, gêné par sa cuisse, était contraint de laisser sa place à Maxime Lopez, le tout en larmes (32e).

A la reprise, la tâche se compliquait encore un peu plus pour l’Olympique de Marseille. Après seulement quatre minutes en deuxième période, Antoine Griezmann crucifiait les Phocéens d’un ballon piqué (49e, 0-2). Surpris dès le début du second acte, les Marseillais prenaient petit à petit l’eau. Après une tentative déviée de Griezmann (53e), Diego Godin mettait encore le feu dans la surface olympienne avec un coup de tête qui passait juste au-dessus sur le corner (53e). La réaction marseillaise se faisait toujours attendre et Morgan Sanson manquait de son côté sa reprise (67e). Une petite alerte pas inquiétante pour les Colchoneros qui repartaient rapidement vers l’avant. Après une belle tête de Saul Niguez (70e), Koke était tout proche du troisième but mais son tir était sort par Steve Mandanda, auteur d’une claquette (71e). Il fallait finalement attendre la 81e minute pour voir une énorme occasion phocéenne. Sur un magnifique centre de Sanson, Kostas Mitroglou voyait sa tête terminer sur le poteau d’Oblak ! Reboostés, les Marseillais restaient à l’offensive et Jordan Amavi trouvait Oblak sur son chemin sur une frappe puissante (83e). Mais de leur côté, les Madrilènes ne comptaient pas s’arrêter là. Sur un ultime contre, Diego Costa servait Koke qui décalait Gabi. Le milieu espagnol enfonçait le clou d’un frappe croisée imparable (89e, 0-3). Dominés, les Phocéens s’inclinaient donc 0-3 en finale. Quant à l’Atlético Madrid, le club espagnol remportait ainsi sa troisième Ligue Europa après 2010 et 2012 !

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde.

No Comments