Guillaume TORA et les bienfaits de YOROKOGUIYA

PAROLE AU PREPARATEUR

Loin du bruit incessant de la capitale, le champion de Guinée a préféré le Centre du Sport et des Loisirs de YOROKOGUIYA afin de mieux affûter ses armes. Ceci avant le coup d’envoi de la nouvelle saison footballistique en Guinée et le prochain tour de la C1. Un exil qui a ses raisons.

Pour mieux comprendre la portée de ce choix et de surcroit ses effets sur le rendement physique des joueurs, nous avons interrogé Guillaume TORA, le préparateur physique du Horoya AC. Voici son exposé.

« C’est un site que j’ai découvert personnellement et que j’apprécie beaucoup. Comme vous devez le savoir, le Stade de Nongo est actuellement fermé en attendant son homologation. Et le Stade Annexe du 28 Septembre est très occupé aussi. Il fallait donc trouver rapidement un cadre qui se prête à nos exigences pour mieux préparer la suite de notre parcours. Les installations quasiment neuves de Yorokoguiya conviennent pour ce travail.

Peut-être le bémol, c’est de voir certains de nos joueurs partir en sélection. Certes on a pu travailler avec le reste du groupe mais l’idéal aurait été d’avoir le groupe en intégralité.

Aujourd’hui, on en est à huit semaines de préparation, car nous avons commencé le boulot depuis le 18 juillet dernier. Nous avons déjà perçu les bienfaits de nos différentes tâches ici. Donc j’attends de nos professionnels  qu’ils digèrent bien cette préparation et que cela s’exprime dès le prochain match du Horoya AC.

Pour finir, je demanderai aux joueurs d’avoir une bonne alimentation et surtout de bien profiter des temps de repos quoi leur seront accordés. »

NB: le horoya Ac est rentré de Dubreka ce soir

 







Source : HAC

Facebook Comments

Leave a Response