Dossier ouvert contre Alpha Condé à la CPI : le dernier combat de l’opposition avant la présidentielle

share on:

Print Friendly, PDF & Email

 

N’avoir pas réussi à l’interne, ils se tournent vers l’extérieur. Les opposants guinéens font flèche de tout bois pour faire plier le régime de Conakry avant la présidentielle prochaine. Réussiront-ils ? Bien malin qui y répondra. Après la cour de justice de la Cedeao ou ils ont perdu la première manche, les opposants tentent leur chance à la CPI. Leurs avocats, selon Afrique confidentielle qui a eu l’exclusivité, ont déjà envoyé une lettre à la Cour pénale internationale (CPI).  Objectif, faire traduire le président Alpha Condé devant cette juridiction internationale. Pas seul d’ailleurs : le Premier ministre Kasosry Fofana, le ministre de la défense nationale, le ministre de la sécurité, le ministre de l’administration du territoire et l’actuel président de l’Assemblée nationale. Ils (opposants) les accusent de violences lors du scrutin du 22 mars dernier et demandent entre autres le gèle leurs avoirs…

http://feedproxy.google.com/~r/Mediaguineeorg/~3/Krm7Mtlh-tM/



Previous articleComment une mauvaise interprétation d’un commentaire peut créer de la discorde





Facebook Comments

Leave a Response