Le Pape bénit le Paraguay, consacré à la Vierge de Caacupè

share on:

Appréciation, bénédiction et prière : ce sont les trois mots qui ressortent du bref message que le pape François a envoyé – par l’intermédiaire de Monseigneur Edgar Peña Parra, substitut aux Affaires générales de la Secrétairerie d’État – à la Conférence épiscopale du Paraguay qui, ces derniers jours, a consacré le pays à sa sainte patronne, la Vierge des Miracles de Caacupé.

Vatican News

La cérémonie de consécration du Paraguay à la Vierge de Caacupé a eu lieu le 3 avril à 17 heures et a commencé par le son des cloches des églises de tout le pays. Elle a été suivie de la prière communautaire du rosaire, présidée par l’évêque de Caacupé, Mgr Ricardo Valenzuela Rios, et accompagnée en ligne par tous les évêques à leurs sièges respectifs, les prêtres, les séminaristes, les diacres, les religieux et religieuses, les fidèles et les migrants du Paraguay dans le monde. Tout le rite s’est déroulé en direct dans les médias car, en raison de la pandémie de coronavirus, il n’a pas été possible de le célébrer avec la participation physique des fidèles.

Exprimant son appréciation pour cette initiative dans un message rendu public le 1er mai, le Saint-Père a béni tous les fidèles et leur a demandé «de prier pour lui et pour les fruits de son service au saint peuple de Dieu». En même temps, le Pape a invoqué la «protection maternelle de Notre-Dame de Caacupé» sur toute la nation. Le message – le site web de la Conférence épiscopale du Paraguay nous en informe – est adressé au président du Cep, Monseigneur Adalberto Martínez Flores, et a été diffusé hier, 1er mai.

Visite du Pape en 2015

Le 11 juillet 2015, lors de son voyage apostolique au Paraguay, le Pape François avait célébré une messe sur la place devant le sanctuaire marial de Caacupé. Dans son homélie, le Saint-Père avait dit : «Me retrouver ici avec vous, c’est me sentir chez moi, aux pieds de notre Mère la Vierge des Miracles de Caacupé. Dans un sanctuaire, nous, les enfants, nous rencontrons notre mère et parmi nous, nous nous souvenons que nous sommes frères. C’est un lieu de célébration, de rencontre, de famille. Nous venons pour présenter nos besoins, nous venons pour rendre grâce, pour demander pardon et pour recommencer. Combien de baptêmes, combien de vocations sacerdotales et religieuses, combien de fiançailles et de mariages sont nés aux pieds de notre Mère ! Combien de larmes, combien d’adieux ! Nous venons toujours avec notre vie, car nous sommes ici chez nous et le mieux est de savoir que quelqu’un nous attend.» En novembre 2017, enfin, dans les jardins du Vatican, une mosaïque représentant la Vierge de Caacupé avait été inaugurée.



Facebook Comments

Leave a Response