sa femme Isabelle craint pour sa vie

share on:

Condamné en première instance à 4 ans de prison ferme, Patrick Balkany a passé sa première nuit à la Prison de la Santé. Son avocat Eric Dupond-Moretti est scandalisé et son épouse Isabelle se dit « meurtrie et très inquiète ».

Il est précisément 13h45 ce 13 septembre quand le verdict tombe au tribunal de Paris : après un procès très médiatisé, Patrick Balkany, le maire de Levallois-Perret écope de quatre ans de prison ferme et d’une peine d’inéligibilité de dix ans, le maximum légal, pour fraude fiscale. Sur le visage de Patrick et d’Isabelle Balkany, condamnée à trois ans de prison ferme sans mandat de dépôt, la stupeur se lit.
Furieux, leur avocat maître Dupond-Moretti annonce à la sortie du tribunal qu’il interjette appel. « Ce qui me choque le plus, c’est évidemment le mandat de dépôt qui est une humiliation totalement inutile et pour nous insupportable. Personne ne peut dire sérieusement que M.Balkany aurait tenté de prendre la fuite, il a été présent à tous les actes de la procédure. Je pense qu’on s’est payé Balkany aujourd’hui », balance le regard noir l’avocat qui évoque une « peine exorbitante. »
Moins d’une heure plus tard, c’est donc accompagné de trois policiers que le maire de Levallois-Perret, remplacé provisoirement par son épouse, pénètre dans la Prison de la Santé.
Bénéficiant de conditions de détention particulières en raison de son statut d’homme public, Patrick Balkany entre dans sa cellule de 9 m2 située à l’étage des vulnérables autrefois appelé le quartier des VIP (où était Bernard Tapie) avec pour voisins une dizaine de prisonniers qui pourraient être en danger s’ils se trouvaient avec les autres détenus.





Facebook Comments

Leave a Response