Kaw-Roura et l’Amana, ces réserves naturelles qui boitent

« Les dysfonctionnements récurrents » dans la « gestion » des réserves naturelles de l’Amana et de Kaw-Roura font l’objet, un nouvelle fois, d’une expertise. Gérés par le Parc naturel régional de Guyane, ces deux périmètres ne répondent pas à leurs missions de protection du milieu et de concertation. La restitution par le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) d’une expertise sur les réserves naturelles nationales de l’Amana et de Kaw-Roura est « imminente » a répondu à Guyaweb le ministère de la Transition écologique et solidaire. Le 4 janvier dernier, le CGEDD fut missionné par l’ex-ministre de la Transition écologique et…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous









Facebook Comments

Leave a Response