La 72ème assemblée mondiale de la santé à Genève

0
17

Le  Ministre d’ Etat, Ministre de la santé poursuit son séjour de travail à Genève au compte   de la 72ème assemblée mondiale de la santé.

Dr Edouard Niankoye Lama  a prononcé ce mercredi 22 mai 2019 son discours en plénière lors du débat général à cette rencontre de haut niveau. 

A l’entame de son intervention, le Ministre guinéen de la Santé a transmis les chaleureuses salutations du Pr Alpha CONDE, Président de la République de Guinée suivi  de   ses souhaits de pleine réussite  aux travaux de la 72ème session de l’OMS.

Dans son allocution, le Ministre de la santé a fait part à l’assemblée des progrès réalisés par la Guinée dans le cadre de la couverture santé universelle, thème principal de cette session.

Il a déclaré que la Guinée s’inscrit dans cette dynamique de progression vers la CSU avec comme stratégie principale, le renforcement des soins de santé primaires pour tous, partout et tout le temps à travers la politique nationale de santé communautaire , dont la mise en œuvre effective a débuté depuis avril 2018. 

Le Ministre a enchaîné  pour préciser que la mise en œuvre opérationnelle de cette politique est assurée par les communautés, les relais communautaires, les agents de santé communautaire, les postes et les centres de santé. Il a dit que la santé communautaire reste  donc le leitmotiv  qui conduira notre pays vers la CSU à travers la mise en œuvre d’un paquet de 17 activités intégrées préventives, curatives, promotionnelles et de réadaptation.

Il a  mis en évidence la perception qu’à  la Guinée   du lien étroit entre le renforcement du système de santé au niveau communautaire et la sécurité sanitaire ce, depuis la survenue de l’épidémie de la maladie à virus Ebola  que le pays a connu.Il a aussi fait savoir les opportunités offertes au pays en matière  de la sécurité sanitaire en terme de préparation aux éventuels évènements de santé publique telle que la création      d’une Agence nationale de sécurité sanitaire avec des démembrements au niveau régional, préfectoral par  la mise en place des équipes d’alerte et de réponse aux épidémies dont les capacités sont renforcées par la mise en place des laboratoires de haut standing et des centres de traitements épidémiologiques.

Hadja Fanta sow PF Communication Ministère de la Santé 

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement



Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here