July 16, 2018

NIAMEY, 21 juin (Xinhua) -- Les ministres des Transports des Etats du G5 Sahel, de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et du Nigeria, réunis mercredi à Niamey, ont adopté une liste de projets ferroviaires de la sous-région ouest-africaine qu'ils vont soumettre à la Chine à fins de financement à l'occasion du prochain sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) prévu en septembre à Beijing.

La réunion a regroupé, sous la présidence du ministre nigérien des Transports, Mahamadou Karidio, ses homologues du Bénin, du Burkina Faso, de Côte d'Ivoire, du Mali, de Mauritanie, du Niger, du Nigeria, du Tchad et du Togo, en présence de représentants de l'UEMOA et du G5 Sahel.

Au terme de cette rencontre, ils ont rappelé la nécessité de mettre en œuvre les programmes de développement des transports ferroviaires portés par la CEDEAO, l'UEMOA, le G5 Sahel et des Etats.

Aussi, "convaincus que le développement des infrastructures ferroviaires est capital pour la compétitivité des économies nationales et l'intégration des économies régionales", et "conscients de la nature fragmentée, non intégrée et de la vétusté des infrastructures ferroviaires dans les Etats", les ministres ont estimé que le sommet du FCSA pouvait constituer une opportunité pour le développement des économies africaines.

En effet, selon M. Karidio, les budgets de ces Etats, pris individuellement, ne peuvent pas faire face aux colossales dépenses liées au financement de gros projets structurants, notamment dans le domaine du transport ferroviaire.

Pour rappel, ces Etats ont prévu ces dernières années plusieurs projets de réhabilitation et de construction de lignes de chemin de fer à cheval sur plusieurs pays et portés par des commissions économiques régionales, aujourd'hui en souffrance faute de financements. Il s'agit notamment du projet de la Boucle ferroviaire Abidjan-Ouagadougou-Niamey-Cotonou et du Transsaharien Nouakchott-Bamako-Ouagadougou-Niamey-N'Djamena.

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde.

No Comments