L’ambassade des USA invite le gouvernement à libérer les opposants arrêtés pour favoriser le dialogue

share on:

Dans un communiqué de presse titré « L’Ambassadeur Henshaw Exhorte à la Paix », la représentation diplomatique des USA en Guinée a d’abord invité toutes les parties à éviter la violence lors de cette nouvelle marche du FNDC.

Elle a ensuite demandé de la retenue aux forces de sécurité et exigé la fin des enquêtes entamées et l’ouverture d’autres enquêtes dans les dossiers qui ne sont pas encore traités par le gouvernement.

Enfin,  l’ambassadeur estime que pour permettre un dialogue franc, les opposants arrêtés avant, pendant et après les manifestations doivent être arrêtés.

Communiqué de Presse

Conakry, le 06 novembre 2019

En ma qualité d’Ambassadeur des Etats-Unis en Guinée, j’exhorte toutes les parties à éviter toute forme de violence au cours de la marche prévue demain jeudi.

Les forces de sécurité doivent faire preuve de retenue et les marcheurs doivent éviter tout acte de provocation. Les cas de morts enregistrés le 4 novembre étaient tragiques. Nous accueillons bien la promesse du gouvernement à mener des enquêtes sur les cas de morts ; ces enquêtes doivent être diligentées rapidement afin que tous ceux qui y sont impliqués en soient tenus responsables. Il est en outre important que les enquêtes sur les cas de morts enregistrés lors des manifestations du 14 octobre soient aussi conclues.

En définitive, afin de créer les conditions nécessaires au dialogue, les responsables de l’opposition arrêtés, avant et au cours des manifestations du 14 octobre, doivent être libérés.

Auteur et Source de l’article: Mosaiqueguinee.com

Facebook Comments

Leave a Response