L’avenir de SpaceX va se jouer partiellement cette nuit

0
41

Si l’avenir de SpaceX semble garanti, le troisième départ de son lanceur Falcon Heavy, qui aura lieu cette nuit, sera déterminant pour qu’elle s’affirme, ou non, comme la super puissance privée des technologies spatiales. En effet, ce lancement a pour but de remplir la mission STP-2 de l’armée de l’air américaine. Si elle se déroule bien, SpaceX se positionnera extrêmement bien pour devenir un fournisseur important de technologies spatiales pour l’armée américaine dans la prochaine décennie. Dès lors, elle s’assurera plusieurs milliards de dollars de commandes.

Une mission de haute importance

Cette nuit, SpaceX joue en partie son avenir. Si elle fait bien son travail, elle aura de bonnes chances de s’affirmer comme leader de l’industrie spatiale privée lors de la prochaine décennie. Pour parvenir à ce Saint-Graal, elle doit faire en sorte que la mission STP-2 soit un succès. Via un lanceur Falcon Heavy qui a déjà été utilisé plusieurs fois (ce n’est pas par hasard, cela permettra de prouver aux militaires la durabilité de son matériel), elle va devoir projeter 24 satellites dans l’espace en une seule fois. Ces satellites portent tous des technologies prometteuses en provenance de la NASA, de l’armée de l’air, mais aussi des universités américaines et de la National Oceanic and Atmospheric Administration. Ils seront placés sur trois orbites différentes. Ce qui signifie que la Falcon Heavy va sûrement devoir rallumer son moteur jusqu’à 4 fois pour transporter tout le matériel. Au total, il devrait s’écouler trois heures et demie entre son départ et sa dernière livraison.

Selon Elon Musk, c’est la mission de lancement la plus difficile de tous les temps

Le fantasque PDG de SpaceX, Elon Musk, ne prend pas à la légère la mission qu’a confiée la NASA à sa société. Selon lui, c’est « le lancement le plus difficile de tous les temps ». La pression doit renforcer ce sentiment de difficulté. 4 sociétés sont en lice pour obtenir des missions de lancement de satellites jusqu’en 2027. Seulement deux seront retenues. Par ailleurs, ce lancement est également capital car il permettra à SpaceX de prouver au gouvernement américain dans son ensemble ses capacités. En effet, le bon déroulé de cette mission la mettra sans aucun doute dans d’excellentes dispositions pour assister la NASA dans ses missions habitées vers la Lune en 2024, puis vers Mars en 2033.

Qui sont les concurrents de SpaceX ?

Pour le moment, les lanceurs spatiaux en concurrence avec SpaceX sont le New Glenn de Blue Origin et le OmegA de Northrop Grumman. La United Launch Alliance (fruit de la collaboration entre Boeing et Lockheed Martin) va également proposer une fusée inspirée de ses engins Atlas V et Delta IV Heavy. Les trois concurrents de SpaceX ont reçu des centaines de millions de dollars de l’US Air Force pour développer leur fusée, ce qui a poussé SpaceX a intenté une action en justice contre le gouvernement américain car il n’avait pas reçu d’argent pour la sienne. Malgré tout, Falcon Heavy est la seule des fusées en compétition à être opérationnelle à ce jour.

Le lancement aura lieu en Floride

Le décollage de la mission STP-2 aura lieu à 23h30 heure locale (soit le 25/06 à 5h30 en France) au centre spatial Kennedy, à Cape Canaveral, en Floride. SpaceX aura une fenêtre de lancement de 4 heures, Falcon Heavy pourrait donc bien décoller vers les 3h30 du matin. Selon l’armée de l’air, il y’a 70% de chances que les conditions météorologiques soient favorables au lancement, dans le cas contraire, il sera également possible de lancer Falcon Heavy demain à la même heure. En interne, cette mission aura aussi un enjeu capital. Lors des deux premiers lancements de Falcon Heavy, Space X n’a pas réussi à récupérer l’ensemble des réacteurs de son lanceur. On espère pour elle que cette fois, elle réussira son coup !



Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here