le ténor répond à ses accusatrices

share on:

Le célèbre ténor Placido Domingo a été accusé de harcèlement sexuel par une vingtaine de femmes, par le biais de deux enquêtes d’Associated Press. Le chanteur de 78 ans a vu certaines de ses représentations américaines annulées, mais continue de se produire malgré tout en Europe. Il a pris la parole dans un média espagnol pour exprimer son désarroi. 

Neuf, puis vingt… Le nombre de femmes ayant accusé le ténor Placido Domingo de harcèlement sexuel n’a cessé de grimper depuis la divulgation d’une enquête d’Associated Press en août 2019, dans laquelle neuf victimes présumées, chanteuses et danseuses, ont pris la parole. Le mois suivant, une autre enquête du même organe de presse a vu le jour et a mis en lumière les témoignages de onze femmes qui ont dénoncé les agissements supposés du chanteur espagnol de 78 ans.
L’une d’entre elles a notamment raconté qu’elle s’était obligée à avoir des rapports sexuels avec le ténor, qui a interprété plus de 150 rôles au cours de près de 4000 représentations, par peur d’éventuelles représailles. Une femme a asséné que celui-ci avait mis une main sous sa jupe, tandis que trois autres ont précisé qu’il avait tenté de les embrasser à plusieurs reprises.

Placido Domingo, accusé de harcèlement sexuel : répercussions à géométrie variable

Le principal intéressé, José Plácido Domingo Embil, de son vrai nom, a nié en bloc les allégations et a pris la parole auprès du média espagnol El Condidencial. Celui-ci a affirmé qu’il était dévasté par ces accusations et qu’il avait dû quitter la direction de l’opéra de Los Angeles en octobre, alors qu’il occupait ce poste depuis 2003.

Certaines de ses représentations, comme à Dallas ou Philadelphie, ont été annulées. Il a également renoncé à son spectacle qui devait avoir lieu au mythique Metropolitan Opera de New York. Toutefois, Placido Domingo a pu se produire sur certaines scènes européennes comme en Suisse ou en Russie

Placido Domingo, accusé de harcèlement sexuel : « Je me suis senti jugé et condamné »

« Ces derniers mois ont sans doute été les plus difficiles de ma vie« , a lâché le célèbre ténor. « Je me suis senti jugé et condamné, mais je n’ai été accusé d’aucun délit (…) Je continue de travailler, d’étudier, de répéter et de me produire. Cela me donne la sérénité dont j’ai besoin pour affronter ce cauchemar (…) Je n’ai jamais exercé de représailles, raccourci ou brisé la carrière de qui que soit. Je n’ai jamais promis un rôle en échange de faveurs« , a-t-il détaillé.

En août, en réaction à la première enquête publiée par Associated Press, Placido Domingo avait fait remarquer dans un communiqué : « Les règles et les normes à l’aune desquelles nous sommes et devrions être jugés sont très différentes de ce qu’elles étaient par le passé« .

 





Facebook Comments

Leave a Response