Les entreprises américaines « moins optimistes » en novembre

Les douze régions sondées par la Fed ont enregistré une progression de leur activité, mais parfois seulement modestement.

Incertitudes de la guerre commerciale entre Chine et Etats-Unis , hausse des taux d’intérêt, difficultés à embaucher… Le climat des affaires semble un peu plus gris que d’habitude et la mine des entreprises américaines s’accorde à ce ton maussade. Selon le rapport de la conjoncture de la Fed publié ce mercredi, celles-ci se sont montrées « moins optimistes » en novembre.

« La plupart des régions ont rapporté que les entreprises continuent de voir les choses de manière positive, toutefois, l’optimisme s’est fané dans certaines d’entre elles où des sources citent l’incertitude accrue créée par les tarifs douaniers, la hausse des taux d’intérêt et les contraintes sur le marché du travail », écrit la Fed dans son Livre beige.

Les prix augmentent modestement

Pourtant, la majorité des régions sondées enregistrent bien une progression de leur activité. Elle est en revanche assez modeste dans des régions comme Saint-Louis ou le Kansas. Les régions de Dallas et de Philadelphie ont souligné que la croissance avait ralenti par rapport aux mois précédents.

Le manque de main-d’oeuvre a fait sentir ses effets dans toutes les régions et elles ont par conséquent enregistré une hausse des salaires mais aussi une hausse des avantages non-salariaux (aide à l’assurance santé, plus de congés payés, etc.) pour tenter de séduire des employés potentiels. Les prix pour leur part ont « modestement augmenté dans la plupart des régions », note encore le Livre beige. Le Comité monétaire de la banque centrale doit se réunir le 18 et 19 décembre et devrait, de l’avis de la quasi-totalité des analystes, donner un nouveau tour de vis en augmentant son taux directeur d’un quart de point de pourcentage.

Source AFP





Cet article a été repéré sur lesechos.fr

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here