Les mises à jour Android sont toujours lentes, mais Google assure qu’il y a du progrès

share on:

Si les smartphones Pixel sont mis à jour aussi rapidement que les iPhone, cela n’est pas le cas de la plupart des autres smartphones qui utilisent Android. Cependant, d’après Google, grâce à son projet Treble, la situation évolue petit à petit.

Avec le projet, lancé sur Android 8, Google a réorganisé l’architecture de son système d’exploitation afin de faire en sorte que les mises à jour des smartphones Android se fassent plus rapidement (en rendant les constructeurs, les fabricants de composants et les opérateurs plus indépendants les uns des autres).

La nouvelle architecture d’Android permet de déployer les mises à jour plus rapidement

Grâce à cette nouvelle architecture, le déploiement d’Android 9 s’est fait bien plus vite que celui d’Android 8. « À la fin de juillet 2018, juste avant le lancement d’Android 9 Pie dans AOSP, Android 8.0 (Oreo) représentait 8,9% de l’écosystème. À titre de comparaison, fin août 2019, juste avant le lancement d’Android 10, Android 9 (Pie) représentait 22,6% de l’écosystème », explique Iliyan Malchev, architecte du projet Treble.

Et grâce à de nouvelles améliorations, le déploiement d’Android 10 devrait se faire plus vite que celui d’Android 9. « Nous commençons déjà à voir les effets. Cette année, nous avons vu deux fabricants OEM publier des mises à jour logicielles pour Android 10 le jour de notre annonce : Xiaomi et Essential. Le même jour, OnePlus a lancé un programme de version bêta publique et quelques jours plus tard, ils ont commencé à mettre à jour leurs appareils. Le Nokia 8.1 de HMD Global vient de commencer à recevoir la mise à jour cette semaine. Outre ces partenaires, de nombreux fabricants tels que ASUS, LG, Motorola, OPPO, Realme, Samsung, Sharp, Sony, Transsion et Vivo se sont engagés à mettre à jour certains de leurs appareils sur Android 10 d’ici la fin de l’année », indique Iliyan Malchev.

Les meilleurs smartphones Android

En plus du projet Treble, Google a également lancé le projet Mainline, qui permet à Google de mettre à jour certaines parties du système d’exploitation (importantes pour la sécurité ou la compatibilité) via le Play Store.

Mais bien entendu, on est encore loin de la rapidité des mises à jour d’Apple. Lors de la dernière conférence WWDC, la firme de Cupertino n’a d’ailleurs pas manqué d’ironiser sur la fragmentation d’Android.



Facebook Comments

Leave a Response