L’Israélien OrCam est l’une des 38 licornes mondiales de la santé – rapport

L’entreprise israélienne OrCam Technologies Ltd, qui a développé des outils pour aider les personnes mal-voyantes ou souffrant de troubles visuels, est parmi les 38 licornes – des entreprises qui ont une valeur boursière à plus d’un milliard de dollars – mondiales dans le domaine de la santé, selon un rapport sur le deuxième trimestre de 2019 de Global Healthcare publié par CB insights, une compagnie de gestion de données basée à New York.

Ces licornes – dont la majorité se trouvent aux Etats-Unis, avec 21 licornes, 9 en Chine, 3 au Royaume-Uni, 2 en Allemagne, 1 en France, en Suisse et en Israël – sont estimées à un total de 90,7 milliards de dollars, selon le rapport.

OrCam, qui est basée à Jérusalem a développé des appareils qui aident les personnes aveugles ou souffrant de problèmes de vue, avec des algorithmes intelligents et une caméra. En 2018, l’entreprise a levé 30,4 millions de dollars, ce qui a placé sa valeur à un milliard de dollars.

La start-up a été fondée en 2010 par Amnon Sashua et Ziv Avirma, qui sont aussi les fondateurs de l’entreprise de technologie automobile Mobileye, qui a été vendue à Intel Corp. en 2017 pour la somme astronomique de 15,3 milliards de dollars.

Pour la première moitié de 2019, on a assisté à des investissements records dans les entreprises mondiales de la santé et un nombre record d’accords, a expliqué le rapport sur le domaine de la santé de CB Insights. Le montant investi mondialement dans les entreprises de la santé est passé de 26,9 milliards de dollars pour la première moitié de l’année, à comparer aux 26,5 milliards de dollars pour la première moitié de l’année dernière. Les accords sont passés de 2 223 à 2 258, et, selon les projections, ils devraient atteindre un sommet historique à 4 516 accords, à comparer aux 4 395 accords passés l’an dernier.

Aux Etats-Unis, des entreprises basées dans le Massachusetts ont réalisé 29 levées de fond pour le deuxième semestre de l’année, prenant ainsi la deuxième place à New York, avec 24 accords. Elles restent cependant bien en dessous de la Californie, qui a vu 85 accords dans le domaine de la santé numérique.

Pour le premier semestre de cette année, les seules données disponibles dans le rapport, Israël a vu quatre accord sur la santé numérique, au même niveau que l’année dernière et en-dessous des huit accords du deuxième trimestre de 2018.

Les Etats-Unis étaient en tête du classement, avec 186 accords dans le deuxième semestre de cette année, et 168 accords pour le premier trimestre de 2019.

Les entreprises de la santé numérique avec des technologies d’intelligence artificielle ont levé 864 millions de dollars au cours du deuxième semestre, avec plus de fonds dirigés vers des start-up d’imagerie médicale. Dans le même temps, les accords liés au cannabis ont totalisé 1,03 milliard de dollars en 107 accords, lors du deuxième semestre de 2019, à comparer aux 227 millions de dollars en 73 accords sur la même période un an plus tôt. Les start-ups travaillant avec le chanvre, une souche de l’herbe et du CBD, un composé chimique de la plante de cannabis, ont pris une part importante des accords, a déclaré le rapport.



Facebook Comments

Leave a Response