Logitech G915 Lightspeed et G815, deux luxueux claviers gaming à interrupteurs GL low profile

share on:

4

Logitech se lance dans la course aux claviers mécaniques à interrupteurs low profile. Il introduit pour ce faire ses switches GL sur deux modèles pour joueurs au positionnement assurément haut de gamme : les G915 Lightspeed et G815 RVB Lightsync.

Les deux claviers reposent sur la même base, mais le G915 se distingue par sa technologie sans-fil Lightspeed, qui anime déjà nombre de souris du constructeur depuis la G900 Chaos Spectrum, ainsi que le clavier Logitech G613.

Fins et complets

Tous deux profitent donc d’un châssis en acier surplombé d’une plaque en aluminium brossé et affichant une belle finesse, puisqu’il ne mesure que 22 mm d’épaisseur. Il ne s’agit néanmoins pas de claviers dits « compacts » ni même TKL, puisque pavé numérique, touches multimédias et touches macros dédiées sont de la partie. Les G815 et G915 occupent ainsi une surface de 475 x 150 mm sur le bureau.

© Logitech

Du côté des touches additionnelles justement, ce sont 4 touches audiovidéo qui prennent place au-dessus du pavé numérique, juste en dessous d’une large molette de réglage du volume en aluminium. On trouve aussi une rangée de 5 touches macros disposées verticalement sur la gauche du clavier. Sur la partie supérieure, 3 touches M1 à M4 servent à changer de profil d’utilisation à la volée. À leur droite, on trouve une touche de réglage de l’intensité du rétroéclairage et une touche permettant d’activer le mode jeu. Le G915 dispose pour sa part de 2 autres touches servant à activer la liaison radio ou Bluetooth, afin de pouvoir basculer plus facilement d’un ordinateur à un autre, par exemple, ou simplement économiser un peu plus la batterie en passant en Bluetooth quand on utilise le clavier en bureautique.

Une bonne autonomie malgré l’usage d’un rétroéclairage RVB

À ce titre, malgré l’usage d’un rétroéclairage multicolore RVB qui se montre habituellement assez énergivore, l’autonomie du G915 Lightspeed après une charge complète de 3 h est annoncée à 12 jours de jeu (à raison de 8 h de jeu par jour) avec le rétroéclairage activé et jusqu’à 135 jours s’il est désactivé. La technologie RVB Lightsync du fabricant paraît donc plutôt économe en énergie.

Des interrupteurs GL disponibles en trois versions

Contrairement au Cherry MX Low Profile qui n’existe pour le moment qu’en version linéaire et sans clic (MX Red ou MX Silver/Speed), le switch GL de Logitech se décline en version linéaire, tactile ou à clic, afin de satisfaire une large majorité d’utilisateurs.

Les trois déclinaisons de switches GL. © Logitech

Les trois déclinaisons de switches GL. © Logitech

Ils conservent sinon des caractéristiques assez semblables à celles des autres interrupteurs mécaniques du fabricant, les Romer-G, avec notamment une force d’activation de 45 cN (versions linéaire et tactile) ou de 50 cN (version clicky), ainsi qu’un point d’activation à 1,5 mm sur une course totale de 3 mm (3,2 mm pour les Romer-G). Pour comparaison, la course totale des Cherry MX Low Profile s’établit à 3,2 mm, pour une course d’activation à 1,2 mm (1 mm même pour la version Speed).

Trois profils intégrés et un logiciel commun à la gamme G

Les fonctions des claviers sont paramétrables via le Logitech G Hub qui permet au passage la synchronisation des effets RVB avec les autres périphériques de la gamme G compatibles (souris G et casques G). Les réglages peuvent être sauvegardés sur le PC ou bien dans les trois profils sauvegardés dans la mémoire du clavier.

Un positionnement tarifaire véritablement haut de gamme

Ces raffinements et ces fonctions ont un prix, puisque le G915 Lightspeed s’affiche au tarif très haut de gamme de 249 €, quand sa déclinaison filaire G815 RVB Lightspeed se positionne à 199 €. La disponibilité est imminente, les premières boutiques devant proposer ces claviers au mois d’août 2019.





Facebook Comments

Leave a Response