Mines/Séjour de travail du CEO(Directeur Général) de la SFI en Guinée : « Je pense qu’on est très bien parti… » se réjouit Philippe Le Houerou – Ministry of Mines and Geology

0
44

Ce mardi 19 mars 2019, dans le cadre d’une visite officielle en Guinée, le Directeur Général de la Société Financière Internationale (IFC), Philippe Le Houerou a eu des échanges avec le Ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, le Directeur de la Bourse de Sous-Traitance et de Partenariats et quelques chefs d’entreprises locales dans les locaux de la Bourse de Sous-Traitance et de Partenariats (BSTP)

Selon Abdoulaye Magassouba, la Bourse de Sous-Traitance et de Partenariats consiste à pouvoir rendre effective, la politique de promotion des PME et du contenu local dans le secteur minier.
« Avec l’appui de notre partenaire la SFI, nous avons élaboré une lettre de politique de promotion du contenu local de façon globale, mais aussi dans le secteur minier. Aujourd’hui, cet outil que nous avons le plaisir de visiter, nous permettra de faire des progrès dans le cadre de ce transfert de richesses. Il a tenu à visiter cette Bourse de Sous-Traitance et de Partenariats pour pouvoir apporter le soutien de la SFI à cette politique et réaffirmer l’engagement de son institution qui nous a accompagné depuis plusieurs années, à poursuivre ce chemin vers un développement intégré de la République de Guinée », a -t-il déclaré.
ceo_sfi01Philippe Le Houerou, pour sa part, s’est dit très ‘’encouragé et heureux avec plein d’espoir’’. « La Guinée peut créer l’histoire et développer un modèle. Je pense qu’on est très bien parti… Je suis très encouragé, très heureux et plein d’espoir. Je pense que le gouvernement a une très bonne stratégie : c’est comment utiliser des ressources naturelles pour entraîner le reste de l’économie. Et cette Bourse de Sous-Traitance, c’est exactement cela en pratique. Sur le papier, tout le monde comprend. Mais comment on le fait en réalité ! C’est ce qu’on essaie de faire. Comment le secteur minier devient un moteur pour le reste de l’économie, c’est cela qui est important. Mais, il faut une courroie de transmission. Ça ne va pas se faire tout seul, c’est du travail… Je pense qu’on a mis en place les conditions pour que ce qui est théorique devienne pratique » ,selon le Directeur Général de la SFI. Qui a d’ailleurs annoncé une visite de terrain, avec le Ministre Magassouba, qu’ils puissent ‘’ensemble’’ constater ce qui passe.

Service-Communication du Ministère des Mines et de la Géologie



Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement



Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here