Neymar, vraiment meilleur au Barça qu’au PSG? La réponse en stats

La romance sera sans doute courte – deux ans à peine – et se termine mal, comme les histoires d’amour en général. Il semble peu probable aujourd’hui que Neymar entame une troisième saison au PSG, tant le divorce semble consommé entre le joueur de 27 ans et les supporters parisiens. La preuve dimanche, avec les chants et banderoles insultants au Parc des Princes, lors de la victoire contre Nîmes (3-0), match pour lequel il était forfait.

Deux ans après son arrivée, le Brésilien veut déjà retourner dans le club qu’il avait quitté avec fracas en 2017. Le Barça négocie avec Paris, l’affaire n’est pas réglée mais les choses s’accélèrent, comme vous le racontait RMC Sport dimanche. 

Neymar, aussi dans le viseur du Real Madrid, ne rejouera peut-être (sans doute?) plus avec le maillot parisien. L’heure est au bilan. Il est mauvais si l’on considère les nombreuses absences du meneur de jeu, particulièrement lorsque les choses prenaient une tournure plus intense en Ligue des champions. Son cinquième métatarsien le trahit fin février 2018 contre l’OM, le même pied le lâche en janvier dernier. De gros pépins, qui tranche avec les quelques lésions musculaires connues en Catalogne.

Une première saison barcelonaise en demi-teinte

Mais côté statistiques, le bilan du Brésilien est loin d’être aberrant. Il est même hallucinant… voire meilleur qu’au Barça. Arrivé de Santos en 2013, le joueur avait entamé son expérience en Espagne par une saison à 41 matchs au total, dont 32 en tant que titulaire. Pas si énorme, le Brésilien ayant connu des premiers mois freinés par les blessures (à la cheville en janvier notamment). En 2.842 minutes toutes compétitions confondues, il inscrit 15 buts et délivre 11 passes décisives. Avec une fin d’exercice sous le feu des critiques, en raison de sa propension à enchaîner les dribbles inutiles. 

Une saison 2014-2015 à 39 buts

Sur un plan purement comptable, la saison 2014-2015 reste sa plus prolifique au Barça face au but: 39 réalisations toutes compétitions confondues en 51 matchs disputés (47 titularisations). Mais seulement sept passes décisives. Mais les deux années qui suivent s’accompagnent d’un changement de rôle et d’une plus grande intégration au collectif.

De pur buteur et joueur individualiste, Neymar se mue en créateur. En 2015-2016, il signe 31 buts en 49 matchs mais surtout 20 passes décisives. L’année suivante, buteur à 20 reprises, il délivre 21 passes décisives (cinq de plus que Lionel Messi ou Luis Suarez). Son meilleur total en carrière à ce jour. 

Plus décisif en Ligue 1 qu’en Liga

Au total en Liga, Neymar marquait toutes les 147 minutes (68 buts, 50 passes décisives). En Ligue 1, le Brésilien a signé un but… toutes les 95 minutes. Soit 0,88 but par match. « Ce n’est pas possible de perdre Neymar et de trouver un autre gars qui fait les mêmes choses que lui », résumait Thomas Tuchel dimanche. C’est effectivement compliqué.

Quand il joue avec le PSG, le Brésilien est décisif à chaque fois. Pour sa première saison parisienne, ce sont 28 buts et 17 passes décisives toutes compétitions confondues (19 buts en championnat, six en Ligue des champions, deux en Coupe de France, un en Coupe de la Ligue). En 30 matchs. La saison passée, il a disputé deux rencontres de moins, signant 23 réalisations (15 en Ligue 1, cinq en Ligue des champions, deux en Coupe de France, un en Coupe de la Ligue) et 10 caviars. Effectivement, comme le dit Thomas Tuchel: quasiment irremplaçable. A condition qu’il joue.



Facebook Comments

Leave a Response