Nordahl Lelandais aurait agressé sa petite cousine aux obsèques de son père

share on:

Nordhal Lelandais, meurtrier présumé de la petite Maëlys et du caporal Noyer, a été à nouveau placé en garde à vue. Il est soupçonné d’avoir agressé sexuellement sa petite cousine de 14 ans lors de l’enterrement de son père. Il l’aurait menacée de mort car elle avait repoussé ses avances.

Nordahl Lelandais, actuellement placé en détention à la prison de Saint-Quentin-Fallaviers, a été entendu par les gendarmes ce vendredi matin dans le cadre d’une enquête ouverte après la plainte pour agression sexuelle de sa petite-cousine, âgée aujourd’hui de 17 ans.
Alors que l’adolescente assistait aux obsèques de son père en mars 2017, le meurtrier présumé de la petite Maëlys et d’Arthur Noyer lui aurait touché la poitrine et les fesses. Repoussant ses avances, la jeune fille de 14 ans au moment des faits, aurait directement cherché à rejoindre ses proches.  Nordahl Lelandais lui aurait alors proféré des menaces de mort . La jeune fille avait déclaré à BFMTV avoir découvert l’autre visage de son cousin, « un visage qui fait peur, avec un regard noir »
En juillet 2019, le parquet de Charleville-Mézières avait affirmé « qu’une jeune femme a déposé plainte il y a plusieurs mois dans les Ardennes » et qu’elle imputait M. Lelandais « un certain nombre de choses, qu’on peut résumer sous les mots d’agression sexuelle et menace. »
Rappelons que Nordahl Lelandais est déjà mis en examen pour agression sexuelle sur deux de ses cousines, pour le meurtre de la petite Maëlys en août 2017 et pour le meurtre du caporal Arthur Noyer en avril 2017. Ces chefs d’inculpation ont poussé la jeune fille à témoigner. Une enquête et une information judiciaire ont été ouvertes.





Facebook Comments

Leave a Response