Père Olivier Valère Ajavon : « La foi génère la vie et ouvre au bonheur »

0
38

Père Olivier Valere Ajavon/ Charles Ayetan

Lomé, capitale du Togo, va accueillir près de 200 jeunes d’Afrique de l’ouest, pour vivre le « Forum Jeunes pour Jésus », organisé par la Communauté de l’Emmanuel, sur le thème « réapprendre à aimer ».

Coordonnateur général de cette rencontre, le père Olivier Valère Ajavon évoque avec La Croix Africa l’impact d’un forum dans la vie des jeunes.

La Croix Africa : Pourquoi avoir choisi comme thème « réapprendre à aimer » ?

Père Olivier Valère Ajavon : Le thème « réapprendre à aimer » est inspiré du pape François qui évoque depuis quelque temps la culture de l’indifférence, une réalité très palpable aujourd’hui. Et c’est dommage surtout dans nos sociétés africaines où la tradition est plutôt la sociabilité, la solidarité. L’indifférence est si poussée que l’on a perdu même l’amour-propre, cette juste estime de soi. D’où la nécessité de redonner des balises pour faire une vraie expérience de l’amour, car nous sommes créés pour aimer. C’est donc l’occasion de revisiter tous les aspects de l’amour : l’amour de Dieu, de soi et de l’autre.

Ce thème est en lien avec le concept « Jeune mais fou de Dieu ». De quoi s’agit-il ?

Père Olivier Valère Ajavon : En effet, « réapprendre à aimer » cadre bien avec le concept « Jeune mais fou de Dieu » que la Communauté de l’Emmanuel a créé depuis quelques années. Avec ce concept, nous voulons montrer que l’on peut être chrétien et vivre pleinement sa jeunesse. On vit donc pleinement avec la foi comme balise. On a parfois tendance à croire que la pratique de la foi serait un obstacle à l’épanouissement des jeunes. Au contraire, la foi génère la vie et ouvre au bonheur.

De ce concept, est née la déclinaison « Ma folie, c’est d’aimer sans mesure », un slogan inspiré de saint Augustin qui dit que « la mesure de l’amour, c’est d’aimer sans mesure ».

En quoi consistera l’édition 2019 de ce forum ?

Père Olivier Valère Ajavon : En plus des célébrations liturgiques, des prières communautaires et des oraisons personnelles, il y aura des conférences sur différents sous-thèmes tels que la culture de l’indifférence, l’amour de Dieu et du prochain, le pardon, etc. Des carrefours en groupe sont aussi prévus pour permettre aux jeunes d’échanger sur les sujets tels que « l’acceptation de soi, la vocation, la virginité seconde », « l’amour de la patrie », « le sens du bien commun ».

A lire : Que signifie réussir sa vie chez les jeunes catholiques du Togo ?

Quel peut être l’impact d’une telle rencontre dans la vie des participants ?

Père Olivier Valère Ajavon : Vivre un forum Jeunes pour Jésus, ou d’autres rencontres du même genre, peut être décisif dans la vie du participant sur les plans spirituel, intellectuel, professionnel, social… Par exemple, si je suis prêtre aujourd’hui, c’est grâce à ma participation au forum « Jeunes pour Jésus » de 2001. Cette expérience a, complètement et positivement, changé ma vision du monde et ma vie. C’est en ce moment, en redécouvrant l’amour de Dieu, que je me suis demandé : « A autant d’amour que je reçois de Dieu, comment y répondre ? » C’est de là que la question de ma vocation s’est posée. Il est donc important pour tout jeune de vivre une telle retraite dans sa vie.

Recueilli par Charles Ayetan, à Lomé





Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here