Spread the love

Venu pour parler de la situation de la gestion de l’héritage de feu Général Lansana Conté, un député guinéen  a taclé certains leaders politiques par rapport à la marche pacifique organisée ces derniers temps dans notre pays. Cette déclaration a été faite ce mercredi 4 octobre 2017 à Conakry par honorable Aboubacar Soumah, ancien maire de Dixinn et président d’un parti politique.

Selon lui, l’opposition doit changer sa stratégie au lieu de continuer à tuer les guinéens dans la rue. « Ce n’est pas dans les rues qu’on va régler le problème de la guinée, si les gens sont responsables, personne ne va accompagner cette opposition dite républicaine dans la rue » déclare-t-il.

Dans la phase questions-réponses, le conférencier a fait la différence entre l’opposition républicaine et celle guinéenne. «C’est l’opposition dite républicaine qui est dans la rue et non l’opposition guinéenne» ajoute-t-il.

Parlant la situation de la gestion de l’héritage de feu Général Lansana Conté, qui était d’ailleurs le thème de la conférence, l’honorable Aboubacar Soumah a affirmé qu’une commission est mise en place pour la récupération et la sécurisation  des biens de l’ancien président de la république de guinée de 1984 en 2008.

Pour lui, tous les biens de l’ancien homme fort de 4 avril 1984 ont été vendus illégalement. « Cet héritage appartient au 19 enfants de Lansana conté y compris ses trois femmes » a-t-il rappelé.

Aboubacar Pastoria Camara pour guineemail.com

 

Journaliste, Directeur de Publication du site d'information Guineemail.com. Retrouvez à travers les articles, l'autre actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 657920891.