Protège-t-on mieux les oiseaux en coupant l’anneau des bouteilles plastiques?

Le post Facebook viral sur la protection des oiseaux. — capture d’écran
  • Sur Facebook, un post conseille de couper les anneaux présents sur les bouteilles en plastique pour mieux préserver les oiseaux.
  • Il est illustré de photos d’oiseaux piégés par cet objet.
  • Si la récurrence de ce phénomène est difficile à évaluer, les photos utilisées sont authentiques.

« S’il vous plaît, coupez tous les scellants en plastique des bouteilles. Cela prend une seconde et peut sauver des vies. » L’avertissement, partagé plus de 81.000 fois sur Facebook, s’accompagne de photos de trois oiseaux victimes de ces anneaux en plastique que l’on retrouve autour de différentes bouteilles.

Si la fréquence de ce type d’incident est difficile à évaluer, plusieurs oiseaux ont bien été « piégés » par ce type d’objet ces dernières années, dans différents coins de la planète.

FAKE OFF

Le post devenu viral reprend en fait – comme il l’indique en crédit – une publication postée le même jour par la clinique vétérinaire ADK/Heusy, en Belgique.

Mais on trouve trace du même photomontage dès le 22 août, dans un tweet de « l’activiste vegan » anglais Tony Storton, avec une légende quasi-identique : « Merci de découper les anneaux de plastique avant de les jeter (dans une poubelle). Ça prend quelques secondes et vous sauverez ainsi notre faune sauvage. »

Les photos en question montrent bien des oiseaux victimes d’un tel anneau, à des dates et des lieux bien différents. Le premier a ainsi été repéré dans un zoo australien en 2014, comme le racontait à l’époque, photo à l’appui, le Healesville Sanctuary : « La gardienne Amie a repéré ce [passereau sauvage] et l’a amené à l’équipe vétérinaire du Australian Wildlife Health Centre. Les vétérinaires ont fait une découverte alarmante : une bague bleue de bouteille de lait bloquée autour de son cou et coincée dans son bec. »

Si les vétérinaires ont pu le libérer de cette entrave avant de le relâcher dans la nature, l’oiseau s’est probablement retrouvé coincé à cause d’un comportement courant chez les mâles de son espèce : attraper des objets bleus pour impressionner les femelles. Le zoo a donc profité de cet incident pour rappeler de « toujours couper les anneaux des bouteilles de lait, de jus de fruit, de beurre de cacahuète […] avant de les jeter à la poubelle pour éviter qu’elles ne menacent la faune sauvage. »

Des cas au pays de Galles et en Afrique du Sud

Le canard visible sur la deuxième photo n’a en revanche pas eu la même chance. Comme le relatait un journal local du pays de Galles en février 2018, celui-ci, repéré près d’un lac, a dû être abattu après s’être coincé le bec dans un tel anneau.

Enfin, le troisième oiseau du montage est un canard filmé en Afrique du Sud, en 2017, alors qu’il tentait de se débarrasser de ce plastique coincé autour de son cou.

Contactée par 20 Minutes, la clinique vétérinaire ADK/Heusy n’était pas en mesure d’indiquer si elle avait rencontré de tels cas récemment. Reste que ce principe de précaution rapide peut effectivement éviter de mettre en danger la faune sauvage – alors que l’omniprésence du plastique en mer Méditerranée a
récemment fait l’objet d’un rapport de WWF.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse fakeoff@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre la désinformation. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.

Cet article a été repéré sur 20minutes.fr

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here