Représentants de l’opposition à la CENI: Sidya Touré répond à Cellou Dalein

Après une sortie du chef de file de l’opposition, qui a décrit une sorte de mauvaise foi de l’UFR dans l’attribution des quotas aux formations politiques devant envoyer des repentants, c’est au tour de Sidya Touré de se défendre en marge d’un déjeuner de presse organisé à son domicile ce vendredi.

 «Je ne vois pas comment c’est lundi seulement qu’on nous sort un texte pour dire qu’il y a un calcul mathématique qui fait que nous on devrait avoir un conseiller et l’UFDG 5. Est-ce que l’UFDG a cinq fois plus de députés que nous à l’Assemblée nationale ? Ou bien nous sommes sur la base du consensus qu’on a  eu pendant trois mois et qui nous a emmené à voter la loi ? Donc nous, nous restons sur le principe qui a été défini entre nous, qui fait que nous avons deux conseillers et l’UFDG en a quatre, le PEDN en a 1. Le reste-là, c’est de la spéculation», a réagi le leader de l’UFR.

A noter que suite au dépôt des listes de la mouvance présidentielle, de la société civile et de l’administration, le Chef de l’Etat a partiellement recomposé la CENI.

L’opposition a 40 jours pour s’entendre et envoyer une liste de 7 repentants. En attendant, la CENI va fonctionner sans commissaires de l’opposition.

Facebook Comments

Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/wp-content/themes/GUINEEMAIL/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here