Ressortissant brésilien tué lors d’une opération Harpie : pourquoi le légionnaire suspecté du tir mortel a été libéré et placé entre les mains du 3ème REI sur l’île Saint-Joseph

share on:

Accueil > Actualités > News > Société > Ressortissant brésilien tué lors d’une opération Harpie : pourquoi le légionnaire suspecté du tir mortel a été libéré et placé entre les mains du 3ème REI sur l’île Saint-Joseph

Révélations Guyaweb

Guyaweb a pu prendre connaissance de l’ordonnance de refus de placement en détention provisoire du sous-officier de la Légion étrangère âgé de 32 ans, Tirtha Timsina, mis en examen pour « avoir le 22 septembre 2019 à Camopi (…) volontairement commis des violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner (…) avec cette circonstance (aggravante, ndlr) que les faits ont été commis par une personne dépositaire de l’autorité publique, en l’espèce, un militaire, dans l’exercice ou à l’occasion de ses fonctions ou de sa mission», note l’ordonnance du juge des libertés et de la détention (JLD) datée du…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2 3

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous









Facebook Comments

Leave a Response