L’Association Guinéenne pour la Lutte contre le Cancer (AGUICAN) en partenariat avec le service de cancérologie de Donka ont organisé deux journées de dépistage gratuit sur le cancer de sang à l’hôpital Jean Paul 2 de Taouyah dans la commune de Ratoma. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le cancer qui est célébré à chaque année du mois d’Octobre appeler octobre rose dans le monde entier.

A l’entame de son intervention, Mme Cissé Fatoumata Hervé, membre du bureau exécutif de l’AGUICAN s’est exprimé sur ces journées de dépistage gratuit, qui aura lieu du 27 et 28 Octobre. « La Guinée a organisé la journée de dépistage gratuit sur le cancer de sang et du col de l’uterus à l’instar des autres pays du monde entier. Le mois d’octobre de chaque année est dédié pour la lutte contre le cancer de sang appeler octobre rose. Mais, nous en Guinée, nous avons choisi les journées du 27 et 28 Octobre pour le dépistage des deux cancers à la fois du col de l’uterus et du sein », a-t-elle dit.

Selon elle, c’est suite à un constat très alarmant que cette initiative a été mise en place. « Nous avons constaté qu’en Guinée chaque année, ces deux maladies à savoir : les cancers de seins et du col de l’uterus font beaucoup de victimes. Dans notre pays, il y a plus de 2000 cas par an. C’est pour cette raison nous avons décidé de faire des campagnes de sensibilisation et organiser ces deux journées pour faire appelle à toutes les femmes pour venir se faire dépister afin qu’elle soit prise en charge à temps. Si on est dépisté à temps on a beaucoup de chance d’être soigner ».

De son coté, Pr Bangaly Traoré, chef de service de cancérologie à l’hôpital Donka, actuellement basé à l’hôpital Jean Paul 2 de Taouyah indique ceci : « L’Association Guinéenne pour la lutte contre le Cancer en partenariat avec mon service, nous avons décidé de faire des activités de sensibilisation, mais aussi en offrant des services de dépistage en faveur des femmes. En plus du cancer de sang, nous avons décidé d’incorporer le cancer du col de l’utérus afin d’offrir un large service de détection aux femmes, parce qu’on a un seul centre qui ne peut pas couvrir toute la population. Si on doit organiser le dépistage, puisque les deux cancers sont les plus fréquents dans la communauté, ça fait à peu près 36% dans l’ensemble des cancers, ce qui fait environ plus de 2000 cas. Donc, plus de 1500 décès tous les ans. Ce sont les deux cancers les plus fréquents dans notre société, donc on a décidé d’offrir ce service à cette occasion ».

A la sortie de la salle d’examen avec son résultat en main, Diallo Aissatou se dit satisfait de connaitre son résultat gratuitement, avant de lancer un appel aux autres femmes de venir faire ce teste. « Je lance un appel à toutes les femmes de venir faire leurs testes de cancer, parce qu’il y a certaines qui pensent que ce n’est pas bon, c’est triste mais si tu reste avec cette maladie, tu va avoir beaucoup de problème. Donc, c’est important de venir faire le dépistage. Parce qu’ici, c’est gratuit et ce dépistage t’aide aussi pour ta santé », a-t-elle lancé.

A rappeler que l’objectif de cette ONG est d’initier des actions permettant une meilleure prévention et prise en charge des femmes vivant avec de cancers en République de Guinée.

Source: femmesafricaines.info

 

Journaliste, Directeur de Publication du site d'information Guineemail.com. Retrouvez à travers les articles, l'autre actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 657920891.