Saül célèbre ses 50 ans

Alors que toutes les caméras seront braquées sur la 30e édition du Tour de Guyane, Saül située au cœur de la Guyane et primée pour l’Arbre de l’année en 2015 célèbrera ses 50 ans du 15 au 18 août.

Cette commune en zone du Parc amazonien est nichée dans la forêt guyanaise et est accessible uniquement par avion. Au temps de la ruée vers l’or, elle comptait 800 habitants. Aujourd’hui elle n’est peuplée que d’une centaine d’habitants.

«  L’histoire de Saül débute avec l’arrivée des chercheurs d’or, des Antilles françaises et des Antilles anglaises telles que Sainte-Lucie et la Dominique. Vers 1900, les premiers arrivants, par petit groupe ou individuellement, s’installent sur différents sites tels que : Adonis, Bœuf Mort, Crique Cochon , Eau Claire, Limonade, Sans Sous,… On ne comptait pas moins de 800 habitants, bourgades et lieux dits compris  » souligne la note de présentation des 50 ans de Saül. En outre, des vestiges archéologiques attestent d’une présence amérindienne ancienne dans le secteur.

Pour ces quatre jours de fête, du 15 au 18 août, marquant les 50 ans de Saül, la mairie a concocté plusieurs temps forts, avec au programme : l’expédition bivouacs sur le sentier Galbao, Saül tan lontan, les paroles des anciens, la grande nuit saülienne ou encore des découvertes nocturnes de sentiers. En effet, très prisée pour ses randonnées, la commune de Saül compte cinq sentiers : Gros Arbres (5kms), Belvédère (1km), Mont La Fumée (10kms), Grand Boeuf Mort (12kms) et Roche bateau (14kms). Une véritable invitation à respirer l’air pur de la forêt guyanaise.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous







Facebook Comments

Leave a Response