Sidya Touré : « Nous sortirons pour manifester contre le 3e mandat sur toute l’entendue du territoire »

0
33

Le projet d’un troisième mandat ne fait que se propager à travers la ville de Conakry et à l’intérieur du pays. Les militants et les députés de la majorité présidentielle n’ont autre chose à faire que de vulgariser cette idée de troisième mandat en faveur du professeur Alpha Condé. Pendant ce temps, les opposants au régime Alpha Condé exigent une alternance politique, c’est-à-dire le respect de la constitution, comme l’a indiqué ce vendredi 12 juillet 2019, le leader de l’UFR dans l’émission Tribune de l’actu. Il invite le président Alpha Condé à favoriser l’alternance à la fin de son mandat en 2020.

« J’ai écouté le président du Niger qui dit qu’il œuvre pour être le père de l’alternance dans son pays. Je crois que c’est quelque chose de positif par rapport à ce qui se passe dans notre pays avec ces velléités de nouvelle constitution. On est dans la neuvième année et tout ce qu’on demande à ce régime, c’est de finir son mandat et faire en sorte que l’alternance puisse se faire. Nous allons demander l’application de la constitution qui sert à gouverner notre pays et qui a permis à Alpha Condé de rester au pouvoir pendant près de 10 ans » a martelé Sidya Touré

L’ancien Premier ministre prévient que le peuple de Guinée user de tous les moyens légaux pour protester contre toute tentative de tripatouillage de la constitution en vigueur « Nous nous opposerons à toute velléité qui consiste à dire que son mandat sera prorogé. Le FNDC a été créé dans ce sens. Nous sortirons pour manifester contre le 3e mandat sur toute l’entendue du territoire national. Tous les partis politiques de l’opposition, les syndicats, la société civile sont mobilisés au sein du FNDC pour mener cette lutte’’, assure M. Touré.

Mariame Soumah



Previous articleCoupe du Monde U 17 : la FIFA confirme la qualification du Sénégal à la place de la Guinée





Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here