transformer un drone en arme ? Très mauvaise idée !

Si vous avez l’habitude de jeter un oeil aux vidéos qui buzzent sur YouTube, vous êtes peut-être déjà tombé sur ces contenus pour le moins originaux où des petits malins s’amusent à accrocher des armes à leur drone pour les transformer en une machine très dangereuse, bien que souvent il ne s’agisse que d’une plaisanterie.

À titre d’exemple, cela peut parfois virer au drame. Comme sur l’enregistrement ci-dessous, où un Brésilien excédé par une fête organisée dans le voisinage a tout simplement décidé de les attaquer depuis son DJI en leur tirant dessus avec des feux d’artifice.

 

Solution radicale aux USA

Mais dans la pays de l’Oncle Sam, on ne rigole pas avec ce sujet. Bien qu’il ne soit certes toujours pas tranché, le commerce d’armes est d’ailleurs un vrai problème de société qui touche aussi les réseaux sociaux. Et quand on sait que les drones sont aussi utilisés pour livrer de la drogue dans les prisons, les possibilités sont larges.

La FAA, organisme américain chargé de réguler l’espace aérien, a donc pris des mesures drastiques et vient ainsi de rappeler qu’une amende de 25 000 $ est infligée à quiconque voudrait accrocher une arme à son UAV. De quoi décourager ceux qui auraient l’idée saugrenue de s’atteler à un tel projet.

Ce n’est pas nouveau

En réalité, c’est loin d’être la première fois que l’on entend parler du combo drone + lance-flamme ou autres bombes et pistolets. Récemment, des russes ont même fait appel à une tronçonneuse pour diffuser ensuite la séquence en ligne. Pas étonnant, quand on sait que le gouvernement local a ses propres aéronefs sans pilote capable de tirer sur leurs semblables.

 

De nos jours, les drones sont de plus en plus présents dans tous les secteurs, des médias au bâtiment en passant aussi par la sécurité et la défense. À tel point que certains pays comme la France équipent déjà leurs forces de l’ordre avec ces nouvelles technologies…

 



Facebook Comments

Leave a Response