Une correction se dessine après la chute de Wall Street et des Bourses asiatiques

REUTERS/Brendan McDermid

Les principales Bourses européennes devraient s’enfoncer dans le rouge jeudi à l’ouverture dans le sillage de Wall Street et des marchés asiatiques, une correction se dessinant sur les marchés d’actions sur fond de vive inquiétude sur l’impact des tensions commerciales et d’envolée des rendements obligataires.

D’après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien et le Dax à Francfort pourraient perdre chacun autour de 2% en début de séance. Le FTSE à Londres reculerait pour sa part de 1,5%.

« Les marchés d’actions sont pris dans un fort mouvement de vente. L’inquiétude sur l’accélération de la hausse des taux, les avertissements du Fonds monétaire international sur les risques pour la stabilité financière et la persistance des tensions commerciales alimentent les inquiétudes », résument les
analystes d’ANZ.

La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde,
a averti jeudi des risques qu’une guerre commerciale ou qu’une guerre des
changes feraient peser sur la croissance mondiale.

Quant à Donald Trump, il a déclaré mercredi que la chute de Wall Street
était une « correction » attendue depuis longtemps et que la Réserve fédérale,
engagée dans un cycle de relèvement des taux d’intérêt, était devenue « folle ».

Wall Street

Le S&P-500 a perdu mercredi plus de 3%, sa plus forte baisse en séance depuis la correction de février, portant ses pertes à plus de 5% depuis son record établi le 20 septembre. Techniquement, on pourra parler de correction si ses pertes atteignent 10% par rapport à ce pic de septembre. Le Nasdaq a perdu pour sa part plus de 4%, emporté notamment par un fort courant de ventes sur les valeurs technologiques, aux valorisations extrêmement tendues.

Asie

En attendant l’ouverture en Europe, les Bourses asiatiques souffrent. Le Nikkei de la Bourse de Tokyo et le SSE composite de la Bourse de Shanghai perdent chacun plus de 4%, tout comme l’indice MSCI regroupant les valeurs d’Asie et du Pacifique (hors Japon).

Taux

Le rendement des Treasuries à 10 ans a dépassé mercredi 3,2%, son plus haut niveau depuis mai 2011, tandis que les taux des titres à deux et trois ans s’approchaient de 3%.

Changes

Du côté des devises, le yen et l’euro jouent leur rôle de valeurs refuges tandis que le dollar hésite face à un panier de devises de référence. Le billet vert progresse en revanche face au yuan chinois, qui poursuit sa chute.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi :
L’action Snap tombe à son plus bas historique

VIDEO: Cet exemple avec une balle de ping pong démontre comment un peu d’alcool peut rendre plus créatif



LINK NAME pour Guineemail.com

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here