Votre assistant vocal peut-il détecter vos émotions ?

La commande vocale se développe un peu plus chaque jour. Si aujourd’hui cette technologie semble être intégrée complètement par les utilisateurs grâce aux enceintes connectées, ou encore plus simplement grâce aux smartphones, les géants du secteur veulent aller encore plus loin. Le nouveau business de nombreuses startups comme Affectiva, Beyond Verbal, Cogito, ou encore Realeyes, repose sur la compréhension des émotions d’un utilisateur en se basant sur son intonation. Amazon, le leader du secteur se montre également très intéressé par de tels progrès.

Il faut dire que les avantages d’en savoir autant sur son interlocuteur sont énormes. Par exemple, connaître le moment précis où quelqu’un devient frustré peut servir à l’assistant vocal d’adapter son discours pour ne pas énerver davantage son utilisateur. Ce cas fonctionne aussi pour les observations d’un manager d’une plateforme de service client, afin d’aider son équipe à transmettre au mieux les bonnes réponses aux consommateurs.

Une technologie utile dans le domaine médical

De plus, cette capacité à déceler les émotions des utilisateurs peut être très utile dans le domaine médical. Ainsi les assistants vocaux pourront bientôt prévenir leurs utilisateurs en cas d’insuffisance cardiaque, ou encore de stress post-traumatique. Ce secteur étant en pleine progression, la startup Empath, basée à Tokyo depuis sa création en 2017, vient de dévoiler son intelligence artificielle nommée Emotion AI.

Cette dernière permet de détecter automatiquement 4 émotions : la joie, la colère, la sérénité, et la douleur. Pour ce faire, l’équipe composée de 20 personnes s’est appuyée sur des dizaines de milliers d’échantillons de voix fournis par Smartmedical, une autre société japonaise. Emotion AI peut reconnaître ces émotions en temps réel, dans toutes les langues, et même dans un environnement bruyant.

Empath propose une gamme de produits complète, dont l’application My Mood Forecast qui permet à une entreprise de surveiller l’humeur de ses employés. Présente à l’IFA 2019, la startup Empath a expliqué que ses 500 partenaires dont NTT Docomo, Fujitsu, Philips, Lixil, TMJ, Persol ou encore Marubeni Information, lui fournissent des données extrêmement qualitatives qui lui permettent de mettre à niveau fréquemment les algorithmes. En plus de cela, Empath a choisi de se consacrer à seulement 4 émotions, ce qui lui permet d’atteindre des niveaux de précision bien plus élevés.

 



Facebook Comments

Leave a Response