Waymo lance enfin son service de taxis autonomes — voici 4 moyens de générer des revenus avec ce programme, d’après un analyste de Wall Street

Waymo

  • Waymo — filiale d’Alphabet, la maison-mère de Google — a lancé son service Waymo One cette semaine, offrant les premiers trajets commerciaux en taxi autonome à un groupe sélect d’habitants de l’Arizona.
  • La banque d’investissement UBS estime que ce service pourrait générer plus de 100 milliards de dollars de revenus d’ici 2030.

Waymo a enfin lancé officiellement, cette semaine, son service commercial de taxis autonomes.

Waymo One — une filiale d’Alphabet, la maison-mère de Google — est le premier service commercial pour commander un trajet en voiture autonome aux États-Unis. Il est accessible pour l’instant aux 400 personnes qui testaient déjà le programme dans la région de Phoenix, en Arizona, avec des projets d’expansion au-delà de la ville.

Les véhicules ont toujours un humain derrière le volant en cas de problème, mais Wall Street est néanmoins très enthousiaste quant à la nouvelle source de revenus potentielle pour Waymo.

Eric Sheridan, analyste chez UBS, indique que les opportunités commerciales de Waymo se répartissent en quatre grandes catégories:

« Nous croyons que les quatre catégories de revenus qu’ils pourraient envisager de monétiser comprennent: 1) les cartes; 2) le système d’exploitation AV (OS); 3) le service de taxi robot; et 4) la monétisation du temps passé en voiture par les passagers », dit Sheridan.

Ensemble, il estime que les quatre activités pourraient générer 114 milliards de dollars de revenus pour Waymo d’ici 2030.

Ces estimations se traduisent par une valeur d’entreprise comprise entre 25 et 135 milliards de dollars, selon les estimations d’UBS en mai, et pourraient représenter plus d’un dixième de la capitalisation boursière totale d’Alphabet.

« Après avoir mené 22 entretiens avec des experts de l’industrie et fait des prévisions, nous voyons Waymo comme le chef de file — de loin — dans le domaine émergent de la conduite autonome », déclaré Sheridan.

Jusqu’à présent, l’entreprise a effectué plus de kilomètres en voiture autonome que tout autre concurrent — et il y en a beaucoup — avec plus de 16 millions de kilomètres à son actif.

Il se peut qu’il faille encore un certain temps avant que vous ne preniez un taxi sans chauffeur malheureusement, mais un véhicule autonome pourrait livrer vos colis avant cela.

« Certains experts de l’industrie croient que la technologie de conduite autonome a le potentiel d’être commercialisée plus rapidement à grande échelle pour la logistique commerciale que le transport de passagers », avance Sheridan. « C’est dû à la sensibilité relativement moindre concernant le confort de voyage, le temps de parcours, la complexité de l’infrastructure. »

Ford, par exemple, teste déjà la livraison de pizzas sans chauffeur avec Domino’s sur certains marchés. La chaîne de supermarchés Kroger teste également la livraison de produits alimentaires avec la société Nuro en Arizona.

Version originale: Graham Rapier/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi :
Les voitures autonomes de Waymo vont emmener les clients de Walmart faire leurs courses — et c’est une bonne façon pour la filiale de Google de creuser son avance

VIDEO: Ce bandeau connecté vous permet d’écouter de la musique en faisant du sport sans écouteurs



LINK NAME pour Guineemail.com

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here