Windows Defender rivalise avec les meilleures solutions antivirus payantes selon AV Test

share on:

Moqué par le passé pour ses performances supposées médiocres en matière de sécurité, Windows Defender serait-il devenu une solution à toute épreuve ? C’est ce qu’affirme en tout cas la dernière étude d’ampleur menée par les experts d’AV Test.

La gratuité n’étant pas souvent signe de qualité, il est plus que logique de s’en méfier. Néanmoins, la vie réserve parfois quelques surprises, comme en attestent les résultats menés en mai et juin 2019 par AV Test, institut indépendant spécialisé dans les antivirus. Les experts en cybersécurité ont ainsi sélectionné 20 solutions populaires et les ont soumis à une batterie de tests en gardant leurs paramètres par défaut. Les produits avaient l’autorisation de se mettre à jour et ont été soumis à des scénarios de menaces « réalistes ». Quelques solutions se sont alors détachées et ont gagné la mention « Top Product » ce qui n’a rien de bien étonnant, évidemment. Ce qui l’est plus, en revanche, c’est de voir un certain Windows Defender se hisser dans cette catégorie des meilleures solutions antivirus du marché.

Le logiciel intégré à Windows et développé par Microsoft obtient en effet un triple 6 (performances, protection, usage) et se paie le luxe de faire mieux que d’autres solutions comme Avast Free Antivirus, AVG Internet Security, BitDefender Internet Security, et quelques autres un peu moins connues. La seule offre à atteindre le niveau d’excellence de Windows Defender est en fait un certain Norton Internet Security, lui aussi affublé d’un joli trio de 6. À noter que c’est ici la version 4.18 pour Windows 10 Professionnel qui a réussi à se hisser au niveau des premiers de la classe.

Des tests pas si faciles à passer

En ce qui concerne les tests menés, AV Test a soumis les solutions à des attaques de malwares, des menaces diffusées via le web et les e-mails, en utilisant pas moins de 307 échantillons différents. Les systèmes de détection ont également été mis à rude épreuve cette fois sur base de 2 428 échantillons. Dans les deux cas, Windows Defender s’en est sorti avec des scores de 100 %. Du côté des performances, il s’agissait de voir à quel point les logiciels affectent — ou non — les machines sur lesquelles ils sont installés. Et là encore, le comportement de la solution de Microsoft a été exemplaire. Quant à la notion d’usage, elle se concentrait essentiellement sur les faux positifs, pouvant rendre l’expérience au mieux agaçante, au pire inutile.

Parmi les mauvais élèves, on retiendra Malwarebytes Premium 3.7.1 et Secure Anywhere 9.0 (Webroot) du côté de la protection, Internet Security Premium 12 (Comodo) et encore Malwarebytes Premium 3.7.1 pour les performances ainsi que PC Matic 3.0 (PC Pitstop), et une fois de plus Secure Anywhere 9.0 sur l’usage à proprement parler. En conclusion de ces tests qui ne concernent, rappelons-le, que les mois de mai et juin, on peut donc dire que Windows Defender est très largement devenu une solution de sécurité viable et capable d’assurer à elle seule la protection d’une machine lambda.



Facebook Comments

Leave a Response